Réhabilitation en Irak des réseaux d'approvisionnement en eau  

 
Après des décennies de négligences et de perturbations dues à des conflits militaires majeurs, les réseaux de distribution d’eau dans les gouvernorats de Qadisiya, Muthana et Wassit au sud de l’Irak ont besoin d’une réhabilitation urgente.

Des fuites atteignant 60 pour cent sur le réseau d'approvisionnement en eau ont causé des pénuries en eau potable, alors que les contaminations en eaux salines et usées réduisent la qualité de l'eau. Faire face à ces carences chroniques constituait l'une des préoccupations majeures des résidents – tant pour assurer un approvisionnement en eau potable suffisant que pour réduire les maladies hydriques.

Pour atteindre ces objectifs, les trois gouvernorats ont donné la priorité au Projet « Six réseaux d'approvisionnement en eau » qui vise à réparer, à remplacer et à étendre le réseau d'eau, en installant des équipements adéquats de contrôle et de nouvelles conduites. Et c’est à l'UNOPS qu’est revenue la mission d'exécution, en ayant la responsabilité de concevoir et de gérer les travaux.

Services de l’UNOPS

En plus d'apporter toutes les améliorations nécessaires aux réseaux d'eau, l’UNOPS a opté pour une approche à haute intensité de main-d’œuvre, proposant du travail à un maximum de personnes sur le projet. Cela a permis d’augmenter les revenus et de donner un coup de fouet à l'économie locale. Et pour assurer la viabilité des réalisations sur le long terme, le projet s’est focalisé particulièrement sur le renforcement des capacités. Du personnel local a bénéficié de formations en interne relatives à l'utilisation des nouveaux matériels et technologies afin d'être en mesure d'assurer la maintenance, le fonctionnement et l'amélioration des systèmes mis en places.

La situation sécuritaire tendue prévalant au sud de l'Irak a parfois exigé la recherche de solutions ingénieuses. A Qadisiya par exemple, les travaux occasionnés par le remplacement de la conduite d'eau principale auraient pu s'étaler sur un mois, pouvant ainsi déclencher un soulèvement populaire. En embauchant 180 ouvriers travaillant simultanément sur l'excavation d'une tranchée de 530 mètres, sous la supervision de trois ingénieurs de l'UNOPS, cette conduite d’eau a finalement pu être remplacée en moins de 48 heures.

Réalisations du projet

Au total, l'UNOPS a géré la construction de 55 km de nouvelles canalisations, a fourni une formation à 22 ingénieurs de la Direction de l'eau et a généré plus de 2.600 jours d’emplois pour les travailleurs locaux. Plus important encore, le projet a permis à plus de 200.000 résidents locaux d'avoir accès à l'eau potable. Cela a ainsi contribué à l'atteinte des objectifs du Millénaire pour le développement, notamment en améliorant l'accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable et à des services d'assainissement de base, ainsi qu'en réduisant la mortalité infantile et en luttant contre les maladies.

 




Données clés

Titre du projet
Projet de Six réseaux d’approvisionnement en eau

Organisation leader
Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF)

Budget total
$3,4 millions

Service de l'UNOPS
Gestion de fonds
(Centre d'opérations en Irak)

Publications

Nos bureaux