Comment signaler des méfaits

​L'UNOPS prend en considération tous les signalements de méfaits présumés.

Conformément à la DO 36, intitulée « Cadre législatif de l'UNOPS à appliquer en cas de non-respect des normes de conduite des Nations Unies », le Groupe de l'audit interne et des investigations (IAIG) est le seul responsable des enquêtes sur les méfaits commis au sein de l'UNOPS. Il est le canal principal de signalement des allégations de fraude ou de corruption. Les allégations de harcèlement doivent être transmises au service téléphonique pour le signalement du harcèlement, qui dépend du Groupe des personnes et du changement (PCPG).

Les intervenants extérieurs (par exemple, le personnel d'autres agences de l'ONU, les entrepreneurs ou les fournisseurs) peuvent également signaler des méfaits présumés directement à l'IAIG.

À qui signaler des méfaits ?

Type de méfait À qui le signaler ? Comment le signaler ?
Discrimination, harcèlement et abus d'autorité Au Groupe des personnes et du changement Par courrier électronique :
harassment@unops.org
Protection contre les représailles Au déontologue

Par courrier électronique : ethicsofficer@unops.org

Par téléphone :
Copenhague : +45 4533 5000



 

New York :
+1 212 457 4080

Fraude, corruption et autres méfaits :

 

À votre supérieur direct

ou

à l'IAIG

ou

au service téléphonique de signalement de fraudes

Par courrier électronique : fraudhotline@unops.org

Par téléphone :
+45 4533 7654 (système mondial de messagerie téléphonique pour le signalement de fraudes)

Par courrier :
UNOPS
Internal Audit and Investigations Group
Marmorvej 51
2100 Copenhagen
Denmark

 

L'IAIG accepte les plaintes anonymes, excepté pour les cas de harcèlement sexuel ou professionnel.

Toutefois, il est souvent difficile pour l'IAIG de mener des enquêtes sur des plaintes anonymes dans la mesure où des informations supplémentaires peuvent être requises. L'IAIG encourage le personnel à fournir au moins une adresse électronique anonyme.

Les informations nécessaires

L'IAIG examinera votre plainte et les informations que vous aurez fournies. Lorsque vous signalez des méfaits ou des fraudes, nous vous encourageons à être le plus spécifique possible. Indiquez les détails de base concernant les événements signalés : qui, quoi, où, quand et comment. Des informations précises permettront à l'IAIG de mener son enquête aux mieux à la suite de votre plainte.

Par exemple, votre plainte devrait indiquer :

  • Qui est concerné : nom, titre et coordonnées de toutes les personnes que vous considérez comme impliquées dans les méfaits.

  • Que s'est-il passé : décrivez les événements aussi précisément que possible.

  • Quand cela s'est-il passé : dates, heures, fréquence, etc.

  • Où cela s'est-il passé : le nom du bureau, de la ville et du pays et, si possible, l'adresse (bâtiment, numéro du bureau, etc.).

  • Pourquoi cela s'est-il passé : raisons pour lesquelles la personne a commis le méfait.

  • Fournissez tout document utile (comme le numéro d'un contrat) ou les noms de témoins, etc.

L'IAIG déterminera alors si votre plainte est de son ressort. Dans le cas contraire, l'IAIG transmettra le dossier au bureau approprié. S'il y a lieu, les allégations, après avoir été examinées, feront l'objet d'une enquête afin de déterminer si un méfait a bel et bien eu lieu.

Comment signaler des représailles

Le personnel de l'UNOPS bénéficie du droit d'être protégé contre toute forme de représailles pour avoir signalé des méfaits présumés ou pour avoir participé de bonne foi à une enquête menée par l'IAIG. Tout membre du personnel craignant ou subissant des représailles à la suite du signalement de méfaits, ou de sa participation à un contrôle d'audit ou à une enquête, peut faire part de ses craintes au déontologue à l'adresse électronique suivante : ethicsofficer@unops.org.

Vous pouvez également consulter la DO 35, intitulée « Protection contre les représailles pour avoir signalé des fautes ou pris part à des activités d'établissement des faits dûment autorisées ».

Plaintes malveillantes

Lorsque le plaignant fournit des informations qu'il sait ou aurait dû savoir être fausses, la plainte peut être considérée comme une plainte malveillante. Le fait de transmettre volontairement de fausses informations à l'IAIG constitue un méfait. L'UNOPS sanctionnera tout membre du personnel portant délibérément de fausses accusations ou fournissant intentionnellement de fausses informations. Néanmoins, les erreurs commises de bonne foi ne constituent pas un méfait. 

Principaux documents relatifs aux enquêtes

Cliquez ici pour consulter les politiques relatives aux enquêtes sous la rubrique « principales politiques concernant les activités de l'IAIG ».