Responsabilité

​L’UNOPS s’engage à travailler de manière transparente et responsable, et à communiquer de façon claire et ouverte avec ses intervenants afin d’établir une confiance entre l’organisation et les états membres, les partenaires et le grand public.

Conseil des chefs de secrétariat pour la coordination ©OMPI/Emmanuel Berrod

 

Les organes directeurs de l'UNOPS

Le Conseil d'administration du PNUD/FNUAP/UNOPS  

Le Conseil d'administration du PNUD/FNUAP/UNOPS est l'organe directeur de l'UNOPS. Le Directeur exécutif est tenu de rendre compte devant le Secrétaire général et le Conseil d'administration de toutes les étapes et de tous les aspects des activités financières et de la gestion quotidienne de l'UNOPS.

Le Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires

Entre autres tâches, ce comité est chargé d'examiner les budgets administratifs des agences spécialisées et les propositions d'accords financiers avec ces agences. De plus, il étudie et présente à l'Assemblée générale les rapports des commissaires aux comptes concernant les finances des agences spécialisées. Dans le cas de l'UNOPS, le comité soumet au Conseil d'administration de l'organisation des commentaires et des recommandations sur le budget avant son examen et son approbation.

La coordination et les services de conseils

L'UNOPS s'efforce d'améliorer la cohérence et l'efficacité du système des Nations Unies. À cette fin, le Directeur exécutif collabore avec des pairs de l'ONU et reçoit des conseils externes de différents organes de haut niveau.

Le Conseil des chefs de secrétariat pour la coordination

Le Conseil fournit un cadre de coordination ainsi que des conseils généraux et des orientations stratégiques pour l'ensemble du système des Nations Unies dans les domaines sous la responsabilité de directeurs exécutifs. L'accent est mis sur les priorités et initiatives interorganisationnelles, tout en veillant à assurer l'indépendance des mandats individuels des organismes. Le Conseil remplit ses fonctions grâce à trois entités :

  • Le Comité de haut niveau sur les programmes

  • Le Comité de haut niveau sur la gestion

  • Le Groupe des Nations Unies pour le développement


Le Comité consultatif en matière de politique

Le rôle principal du Comité consultatif en matière de politique est de fournir au Directeur exécutif de l’UNOPS un soutien et des conseils de haut niveau à l’égard des objectifs stratégiques de l’organisation dans le contexte des Nations Unies.

Le Comité consultatif de l'audit (AAC)

Ce comité aide la Directrice exécutive de l'UNOPS à s'acquitter de ses responsabilités en matière de surveillance, d'information et de gestion financières, d'investigation et d'audit internes, d'audit externe, de gestion des risques et de systèmes internes de contrôle et de responsabilisation. Le rôle principal du comité est de conseiller la Directrice exécutive.

Le Groupe stratégique consultatif d'experts (SAGE)

Ce groupe d'experts fournit des conseils et directives externes, indépendants et non contraignants sur la mise en œuvre de meilleures pratiques et de normes sectorielles afin d'aider la Directrice exécutive à s'acquitter de ses responsabilités en matière d'élaboration et d'application de la stratégie de l'organisation.

Le comité et le groupe comptent parmi leurs membres :

  • Anni Haraszuk : Anni Haraszuk est comptable agréée au Danemark et a récemment occupé un poste de direction au sein de Deloite. Elle travaille actuellement auprès d'entreprises internationales, principalement pour les marchés chinois et américain. Elle possède une vaste expérience dans les domaines des finances, de la gestion stratégique des risques, des services de gouvernance et des activités d'audit. Elle est spécialisée dans les comités d'audit et est membre de plusieurs conseils d'administration. Elle occupe le poste de directrice financière d'ARES Group, qui fournit des solutions environnementales durables et novatrices à l'industrie maritime internationale. Elle est également directrice générale de Compliance Consortium, un forum sur le commerce international et la recherche en matière de conformité stratégique qui se concentre sur la gestion d'entreprises à l'ère des « perturbations numériques ». En 2015, elle a participé à la création de Bio Valley Denmark, un forum sur les écosystèmes et le capital-investissement pour des entreprises internationales en croissance.​

  • Bente Svensson : Bente Svensson travaille actuellement à l'élaboration d'un centre de haute performance de l'Olympiatoppen (Comité olympique et paralympique norvégien), un espace de collaboration dédié aux exploits et à la promotion d'une culture d'excellence dans les sports, la danse, l'opéra, la musique, les universités et les organismes des secteurs public et privé. Partenaire mondiale auprès d'Accenture de 1986 à 2014, Bente était responsable des relations avec des clients internationaux, de l'assurance de la qualité et de la gestion des risques, de la mise en place et de la gestion du groupe de conseils stratégiques, de l'établissement de résultats de haut niveau ainsi que des services durables.

  • Mads Øvlisen : Mads Øvlisen est consultant au Conseil du Pacte mondial de l'ONU et président du groupe consultatif en matière de chaîne d'approvisionnement durable. Il a également été président et directeur général de Novo Industri A/S (de 1981 à 1989) et de Novo Nordisk A/S (de 1989 à 2000).

  • Robin McPhail : Robin McPhail est un ancien employé de Deloitte et il agit actuellement en tant que conseiller indépendant auprès de conseils d'administration, d'entreprises et de gouvernements en matière de développement économique et commercial durable sur le plan international. Pendant sa carrière chez Deloitte, au cours de laquelle il a été basé en Europe, aux États-Unis et en Afrique, il a cofondé et géré l'entreprise internationale de conseils en gestion Emerging Markets Group, Ltd., laquelle se concentrait sur la participation du secteur privé au développement économique et social en Asie, en Afrique, en Europe centrale, en Europe de l'Est et en Amérique latine. Il est actuellement basé à Dar es Salaam, en Tanzanie, et sert des clients et conseils d'administration en Asie, en Afrique, en Europe et en Amérique du Nord.

  • S. Bhaskar :​ M. Bhaskar est chef de l'audit interne pour Tata Capital Limited, une organisation spécialisée dans les domaines de la gouvernance d'entreprise, de l'audit interne, de la gestion des risques d'entreprise, de la gestion de la chaîne d'approvisionnement, des finances et de la comptabilité. Il possède 30 années d'expérience dans divers secteurs, notamment ceux des biens de consommation courante, de la logistique et des services de conseils. Il est membre du Global Institute Relations Committee de l'Institut des auditeurs internes et également l'ancien président du bureau de Mumbai de l'institut. Il a auparavant occupé divers postes de direction, notamment ceux de directeur financier à Sical Logistics Limited, de directeur commercial pour HPC Exports ainsi que de chef de l'approvisionnement et responsable commercial pour Hindustan Unilever Limited. Il possède le titre de comptable agréée en Inde et a participé au programme de gestion avancée de la Wharton School of Business de l'université de Pennsylvanie.

  • Sheila Khama : Sheila Khama est gestionnaire des pratiques mondiales dans les domaines de l’énergie et des industries extractives à la Banque mondiale. Ses activités portent principalement sur l’Afrique orientale et australe, l’Amérique latine et les Caraïbes, l’Asie méridionale et centrale, l’Europe ainsi que sur le fonds fiduciaire Extractives Global Programmatic Support. Avant de joindre la Banque mondiale, elle occupait le poste de directrice du Centre africain des ressources naturelles au sein de la Banque africaine de développement. Mme Khama possède 20 ans d’expérience comme conseillère en politiques publiques, professionnelle du développement durable et gestionnaire du secteur minier en Afrique et à l’étranger. Elle a assumé différentes fonctions au cours de sa carrière, notamment celles d’agente de conformité pour 20 ​filiales d’Anglo American Corporation, de directrice générale pour De Beers Botswana et de conseillère en industries extractives pour certains gouvernements régionaux. Mme Khama possède un diplôme de premier cycle de l’université du Botswana et un diplôme de deuxième cycle en administration des affaires de l’université d’Édimbourg. Elle est membre de plusieurs comités, dont le groupe consultatif technique de la Charte des ressources naturelles de l’université d’Oxford et le centre de recherche sur les investissements durables de la Columbia University.

Les termes de référence pour le Comité consultatif de l'audit et le Groupe stratégique consultatif d'experts sont disponibles ici.

Les organes de contrôle internes et externes

Le Comité des commissaires aux comptes des Nations Unies – contrôle externe

L'Assemblée générale a établi le Comité des commissaires aux comptes afin de contrôler les comptes de l'Organisation des Nations Unies et de ses fonds et programmes, et de rendre compte de ses résultats et recommandations à l'Assemblée générale par l'intermédiaire du Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires. Seul le Comité des commissaires aux comptes est chargé d'effectuer des audits externes et indépendants de l'UNOPS. Il aide également le Directeur exécutif et le directeur du Groupe des finances à obtenir la certification des rapports financiers de l'UNOPS, après vérification de leur conformité avec les législations et les normes de contrôle interne.

Le Corps commun d'inspection du système des Nations Unies – contrôle externe

Le Corps commun d'inspection est l'organe de contrôle indépendant du système des Nations Unies. Il a pour mandat de conduire des évaluations, des inspections et des enquêtes dans le but d'améliorer la gestion et les pratiques à l'échelle du système, et de promouvoir une plus grande coordination entre les organismes.

Le Bureau des services de contrôle interne – contrôle externe

Le Bureau des services de contrôle interne est un bureau opérationnel indépendant qui aide le Secrétaire général à remplir ses fonctions de contrôle interne à l'égard des ressources et du personnel des Nations Unies grâce à des activités de suivi, des audits internes, des inspections, des évaluations et des enquêtes. Dans certains cas et sur demande, il peut également soutenir l'UNOPS dans le cadre d'activités d'enquête.

Le Groupe de l'audit interne et des investigations – contrôle interne

Le Bureau de la déontologie – contrôle interne​​