L’approche de l’UNOPS

 

L'UNOPS aide ses partenaires à maximiser les effets positifs et la durabilité de leurs projets afin de répondre aux besoins des communautés démunies. Conformément au Plan stratégique de l'UNOPS pour 2014-2017 et dans l'objectif de favoriser le renforcement des capacités nationales, l'approche de l'organisation est déterminée par les trois dimensions de la durabilité :

  • La croissance économique équitable

  • La justice et l'inclusion sociales

  • L'impact environnemental

La croissance économique équitable

Le renforcement des capacités est au centre des activités de l'UNOPS. L'organisation soutient le renforcement des capacités nationales en engageant des travailleurs locaux, en fournissant des formations spécialisées et en cours d'emploi ainsi qu'en partageant ses connaissances, afin de garantir que les communautés continuent de bénéficier des résultats des projets bien après leur mise en œuvre. L'UNOPS renforce également les capacités de ministères grâce à des partenariats, des formations directes et des services de conseils. Par exemple, sa vaste expérience lui permet de mettre au service des gouvernements son expertise spécialisée en achat de biens tels que du matériel médical et des ambulances. L'UNOPS respecte également les principes de transparence et de responsabilité tout au long du cycle des projets.

L'UNOPS favorise la participation de travailleurs locaux dans le cadre de ses processus d'achats, comme lors de l'achat de moustiquaires de lit imprégnées d'insecticide au Myanmar, pour le compte du Fonds mondial. Photo : Fonds mondial

La justice et l'inclusion sociales

L'UNOPS travaille en étroite collaboration avec les communautés locales afin d'obtenir des résultats durables. En assurant la participation de toutes les parties prenantes, des autorités nationales jusqu'aux familles bénéficiaires, l'organisation soutient la mise en œuvre de projets qui répondent véritablement aux besoins des personnes démunies, en mettant l'accent sur la protection des groupes les plus vulnérables. Conformément à la politique de l'UNOPS pour des infrastructures durables, dans le cadre de la construction d'infrastructures essentielles comme des écoles ou des hôpitaux, il est important de consulter les populations locales afin qu'elles s'approprient réellement ces installations.

En favorisant la participation des communautés, l'UNOPS s'assure que les projets répondent aux besoins locaux et ont des effets positifs. Photo : UNOPS

L'UNOPS est déterminé à favoriser l'égalité entre les hommes et les femmes, un aspect fondamental du respect des droits humains et une condition essentielle d'un développement durable et inclusif. Toutes les étapes des projets de l'UNOPS intègrent la question de l'égalité hommes-femmes ainsi qu'une approche axée sur les droits de l'homme afin d'améliorer la qualité de vie de ses bénéficiaires. La plupart des installations construites par l'UNOPS, par exemple, incluent des mesures particulières pour faciliter l'accès des femmes et des filles à des services essentiels tels que la justice, l'éducation et les soins de santé. En savoir plus

L'impact environnemental

Les chefs de projets de l'UNOPS s'efforcent de tenir compte des facteurs environnementaux tout au long du cycle des projets, par exemple en utilisant des matériaux locaux et des ressources renouvelables. Grâce à son système de gestion de l'environnement, l'organisation surveille et s'efforce de contrôler l'impact environnemental de tous ses projets d'infrastructures afin d'en limiter les effets négatifs. En 2013, l'UNOPS a reçu la prestigieuse certification ISO 14001, la norme de gestion environnementale la plus reconnue au monde, soulignant l'engagement de l'organisation envers la protection de l'environnement.

L'UNOPS s'efforce également d'augmenter la résistance des pays et des communautés aux phénomènes naturels dangereux en prenant en compte la gestion des risques et en intégrant son système de gestion environnementale à toutes les activités de l'organisation. Il est nécessaire de prendre en considération à la fois la durabilité, c'est-à-dire les impacts du projet sur l'environnement, et la résilience, c'est-à-dire les impacts de l'environnement sur le projet (aussi appelés les « risques extérieurs »). Ces considérations sont essentielles pour assurer la réussite à long terme des projets.

Il faut s'attendre à ce que la fréquence et l'intensité des catastrophes naturelles augmentent en raison des changements climatiques. Il est donc devenu indispensable d'identifier, de gérer, de réduire et d'éliminer les risques. En réduisant ou éliminant les risques, il est possible de renforcer la résistance des pays et des communautés à ces chocs et contraintes. Par exemple, afin de soutenir le relèvement d'Haïti à la suite du tremblement de terre qui a frappé le pays en 2010, l'UNOPS a aidé le gouvernement brésilien en construisant des hôpitaux communautaires conçus pour résister aux séismes et aux cyclones et disposant de systèmes d'éclairage à l'énergie solaire et de systèmes de récupération des eaux de pluie. Les constructions sont donc à la fois résistantes et durables. Lorsque tous les risques ne peuvent être éliminés, il est important d'élaborer des stratégies liées à la préparation aux phénomènes naturels dangereux ainsi qu'aux activités de relèvement rapide en cas de catastrophe.

 

En savoir plus sur la réduction des risques de catastrophe à l'UNOPS.