UNOPS

16/12/2015

Une bouffée d’air frais à San Luis

Environ 20 000 personnes vont bénéficier d’une nouvelle usine de traitement des déchets dans le nord-ouest de l’Argentine.

Dans le cadre d’un accord de 2,7 millions de dollars avec le Programme des Nations Unies pour le développement, l’UNOPS a géré la construction et l’équipement d’une usine moderne de traitement des déchets. Cette installation, inaugurée plus tôt cette année, va fournir un large éventail de services de gestion des déchets aux habitants du département d’Ayacucho et bénéficiera à de nombreux villages dans la région.

La ministre de l’Environnement, Daiana Hissa, explique pourquoi l’UNOPS a été choisi pour ce projet : « Nous avons choisi l’UNOPS pour réaliser ce projet en raison de son expertise dans de nombreux domaines, notamment celui du développement durable. L’organisation possède une équipe de professionnels qui effectue toujours un excellent travail. Travailler en collaboration avec l’UNOPS permet également d’obtenir des prix concurrentiels. »

« Nous sommes ravis que l’usine soit maintenant entièrement opérationnelle. Il s’agit d’une installation de pointe qui répond à tous nos besoins, et nous sommes très satisfaits du résultat », a-t-elle ajouté.

L’usine assure une gestion durable des déchets, notamment grâce à la séparation et le tri des déchets, à la collecte et l’expédition de matériaux recyclables, à l’emballage des matériaux triés et au traitement des déchets organiques dans un site d’enfouissement moderne, exploité dans des conditions environnementales contrôlées.

À la suite de l’ouverture de l’usine, les autorités provinciales et municipales ont pu fermer une décharge à ciel ouvert dans la ville de Quines.

« Depuis que l’usine fonctionne, il n’y plus de fumée, ni d’odeur, mais surtout l’eau n’est plus contaminée. Le gouvernement provincial a joué un rôle essentiel dans le développement du projet », a déclaré Julio Gómez, maire de Quines.

Lorena Maidana, employée de l’usine, souligne d’autres avantages : « Grâce aux installations de traitement des déchets, des possibilités d’emploi ont pu être créées pour la population, et des revenus ont été générés pour la province puisque les matériaux recyclés dans l’usine peuvent ensuite être vendus. »

Le soutien de l’UNOPS au ministère de l’Environnement de la province de San Luis comprenait un large éventail de services personnalisés afin de construire l’usine conformément aux spécifications. L’organisation a notamment mis en place des normes de durabilité relatives à l’empreinte carbone, sélectionné les entrepreneurs, supervisé les travaux et géré le budget de l’ensemble du projet, jusqu’à ce qu’il soit achevé.

Toutes ces activités relèvent du mandat de l’UNOPS, qui joue un rôle central au sein du système des Nations Unies en matière d’achats, de gestion de contrats, de travaux de génie civil, de développement d’infrastructures physiques et de renforcement des capacités.

L’UNOPS met actuellement en œuvre des projets humanitaires, de consolidation de la paix et de développement d’une valeur de plus de 86 millions de dollars pour le compte de ses partenaires au pays. En savoir plus sur les activités de l’UNOPS en Argentine.