UNOPS

Un avenir meilleur

​​

 

 
Est-ce que les infrastructures peuvent améliorer
 les perspectives d’avenir des enfants ? 
Inspirer la confiance en soi ? 
Favoriser la dignité ?

 

 

 



LES ÉTAPES DU PROGRAMME​​​


 


 

 


​​​​

1. Les gouvernements locaux travaillent avec les communautés pour identifier les familles qui ont le plus besoin d’aide. 

2. L’UNOPS évalue chaque logement selon plusieurs facteurs de durabilité : les familles doivent par exemple être propriétaires de leur logement, et les bâtiments doivent répondre à des normes de sécurité minimales et être situés dans une zone géographique stable. 

3. Les familles qui remplissent les critères se voient allouer environ 3000 dollars pour améliorer l’état de leur logement. Selon les besoins, cette somme peut servir à améliorer la cuisine, la salle de bains, le toit ou le plancher, ou encore à agrandir le logement. 

4. Un ingénieur de l’UNOPS et un travailleur social élaborent avec les famille​s les plans d’amélioration. Ce travail s’articule autour des besoins des familles, des priorités sociales et des meilleures options du point de vue architectural. 

5. Une fois les plans convenus, les travaux d’amélioration sont entrepris et durent environ quatre semaines. ​​



 

AUTRES ARTICLES DE LA SÉRIE

​s​


De meilleurs logements pour réduire la pauvreté et la faim


 

Ce deuxième d’une série de quatre articles présente un portrait de la vie quotidienne de deux familles participant à un programme du ministère de la Prospérité sociale prévoyant l’amélioration de 50 000 logements à l’échelle du pays, et explique comment la construction de logements peut apporter de réels avantages économiques en plus d’améliorer la qualité de vie des communautés.​​

Les fondations de la stabilité


 

Dans ce premier d’une série de quatre articles, l’UNOPS vous présente une communauté participant à un programme gouvernemental d’amélioration de 50 000 logements à l’échelle du pays. Voici l’histoire de Luis Alfredo Torres Redondo, un chef communautaire connu sous le nom de « Lucho ».​

​​

PARTAGER
FacebookLinkedInTwitterEmail

​​​​​