UNOPS

03/10/2016

Un nouveau logement pour un nouveau départ

À l’occasion de la Journée mondiale de l’habitat, l’UNOPS souligne certaines de ses activités améliorant les conditions de logement ainsi que la qualité de vie de communautés.


 

Haïti​

À la suite du tremblement de terre qui a frappé en 2010 à l’ouest de Port-au-Prince, plus de 1,5 million de personnes ont perdu leur foyer. Afin d’aider les habitants à retrouver un toit, l’UNOPS a contribué à la construction de plus de 600 unités d’habitation et à la réhabilitation de 2000 foyers. Aujourd’hui, près de 33 000 familles haïtiennes vivent dans des logements sûrs.​

Le project : 
financé par le Fonds de reconstruction d’Haïti, le gouvernement du Canada, l’organisation néerlandaise Woord en Daad et la fondation Petunia, le projet 16 quartiers/six camps (16/6) a été mené par le gouvernement d’Haïti et mis en œuvre par le Programme des Nations Unies pour le développement, l’Organisation internationale du Travail, l’Organisation internationale pour les migrations et l’UNOPS.​



  



 

​Colombie

 
En vue de réduire l’écart entre les conditions de vie des communautés urbaines et celles des communautés rurales, l’UNOPS a travaillé avec le gouvernement colombien afin d’améliorer les conditions de logements et les infrastructures locales. Le projet, qui a profité à près de 10 000 personnes, a permis d’améliorer l’accès à l’eau potable ainsi qu’à des installations sanitaires, des systèmes d’éclairage et des systèmes de ventilation appropriés. Après des décennies de conflit en Colombie, le projet a soutenu le processus de paix en favorisant l’emploi et un sentiment d’appartenance au sein des communautés concernées.

 

Le project : en partenariat avec le gouvernement colombien et le ministère de la Prospérité sociale, l’UNOPS a contribué à l’amélioration des conditions de logement à Chocó, Bolívar, Atlántico et Magdalena. Le projet a permis l’amélioration de logements et d’infrastructures communautaires, la mise en œuvre d’activités de sensibilisation aux questions d’hygiène, de santé et de nutrition, ainsi que la conception, construction ou réhabilitation de 1853 logements dans 17 municipalités. Le projet a également permis de créer plus de 2500 emplois pour les habitants.​




 

 ​

​Serbie

En 2012, 170 familles roms vivant dans des quartiers informels, à Belgrade, ont été relogées dans de nouvelles habitations. En vue de leur fournir des logements adéquats, l’UNOPS a organisé des consultations communautaires et s’est assuré de la participation active des femmes au processus décisionnel. Chaque famille a pu choisir entre différentes solutions de logement, notamment d’être relogée dans un appartement au sein de nouveaux bâtiments, ou de bénéficier d’aides pour terminer la construction de leur maison. ​


 

Le projet : avec l’appui financier de l’Union européenne, ce projet de trois ans a été géré par l’UNOPS en partenariat avec la ville de Belgrade et le Haut-Commissariat aux droits de l’homme. Le projet a été conçu en conformité avec les normes internationales en matière de droit à un logement décent.


 


 

 ​

​L’Alliance des villes​

L’UNOPS agit en tant qu’organisme hôte de l’Alliance des villes, un partenariat mondial qui aide des villes de pays en développement à améliorer leur développement durable et à réduire la pauvreté. Par l’entremise de subventions, l’alliance soutient l’amélioration de politiques en matière de développement urbain dans des pays en développement, favorise la participation des citoyens et renforce la capacité de municipalités à fournir des services publics, en particulier dans les quartiers urbains défavorisés.​

À titre d’exemple, au Libéria, l’Alliance des villes contribue à un projet d’amélioration des conditions de vie et de travail de près de 400 000 habitants de quartiers défavorisés, qui contribue également à renforcer le processus de relèvement à la suite de l’épidémie du virus Ebola de 2014-2015. ​


 

Le projet : les membres de l’Alliance des villes ont octroyé à l’UNOPS les fonctions de secrétariat, d’administrateur et de partenaire de mise en œuvre. Dans l’exercice de ces fonctions, l’UNOPS fournit des services de ressources humaines et de gestion financière. Les membres de l’Alliance des villes incluent des donateurs européens et internationaux, des organisations internationales représentant des autorités locales, des organisations bilatérales et multilatérales de développement, des gouvernements de pays en développement et des organisations non gouvernementales. 



Photos :
UNOPS/Claude-André Nadon (Haïti​)
UNOPS/Daniel Peña​ (Colombie)
UNOPS (Serbie)
Stuart Craig​ (Alliance des villes)