UNOPS

26/02/2016

De l’eau pour les communautés aux Maldives

Aux Maldives, les eaux souterraines sont rares, et les rivières et lacs quasi inexistants. Plus de 6000 habitants des îles de Mahibadhoo, Ihavandhoo et Gadhdhoo n’avaient pas accès à des sources sûres d’eau potable, surtout pendant la saison sèche.

Sur l'île de Gadhdhoo, connue pour ses paniers tissés à la main, la situation en matière d'eau est « très mauvaise » selon Aminath Faruhaana, une activiste locale. « Notre communauté attend l'instauration d'un système fiable d'alimentation en eau depuis longtemps », affirme-t-elle.

Les périodes de sécheresse prolongées, la contamination des eaux souterraines et l'intrusion d'eaux salines ont causé de sérieux problèmes à la sécurité de l'approvisionnement en eau. Les effets grandissants des changements climatiques rendent également l'accès à l'eau potable difficile.

« Conformément à l'engagement de l'UNOPS envers les recommandations de la Conférence sur les changements climatiques (COP21), nous continuerons de soutenir le gouvernement des Maldives dans ses efforts pour atténuer les effets des changements climatiques et augmenter la résilience des Maldiviens », a déclaré Françoise Jacob, directrice et représentante de l'UNOPS à Sri Lanka et aux Maldives.​

L'UNOPS a collaboré avec le gouvernement des Maldives, les communautés insulaires et le Programme des Nations Unies pour le développement afin de gérer la construction de réseaux de gestion intégrée des ressources en eau offrant une solution à long terme pour les trois îles. Le réseau sur l'île de Gadhdhoo a récemment été inauguré par Son Excellence Abdulla Yameen Abdul Gayyoom, président de la République des Maldives, le 15 février 2016. Le système de l'île Ihavandhoo a également été inauguré par le ministre de l'Environnement et de l'Énergie, l'honorable Thoriq Ibrahim, le 19 janvier 2016.

 

Son Excellence Abdulla Yameen Abdul Gayyoom, président de la République des Maldives, lors de la cérémonie d’inauguration. Photo: UNOPS/Simonetta Siligato

Ces réseaux combinent la récupération des eaux de pluie et le dessalement de l'eau de mer afin d'assurer que les Maldiviens ont un accès fiable à une eau potable purifiée. Les systèmes sont alimentés à l'énergie solaire. L'UNOPS a également offert des formations techniques et pratiques au personnel local sur le fonctionnement et l'entretien des systèmes.

Le réseau de Mahibadhoo va bientôt entrer en service.

Ce projet a été mené grâce au soutien financier des Fonds pour l'adaptation.​

Pour en savoir plus sur le travail de l'UNOPS en collaboration avec le gouvernement et divers partenaires visant à aider les Maldives à approvisionner en eau potable sa population répartie sur plus de 1200 îles, cliquez ici.