UNOPS

21/11/2014

Construction d’un hôpital respectueux de l’environnement

QUETZALTENANGO – Un hôpital de 230 lits, construit au Guatemala selon des normes antisismiques, intègre des considérations liées à l’environnement et à la durabilité depuis sa conception jusqu’à ses opérations.

Une fois achevé, cet hôpital d'une valeur de 40 millions de dollars, financé par l'Institut guatémaltèque de sécurité sociale, permettra à près de 300 000 habitants de la région d'avoir accès à des soins de santé de grande qualité.

En collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le développement, l'UNOPS fournit une assistance technique à l'Institut guatémaltèque de sécurité sociale pour la construction des installations et l'amélioration des services médicaux ainsi que pour l'achat d'équipement médical.

Afin de renforcer les capacités de la population, l'UNOPS et les entreprises de construction ont recruté et formé des travailleurs locaux, notamment des femmes, à des postes techniques et de gestion, générant près de 540 000 journées de travail rémunéré.

Un bâtiment conforme aux normes environnementales mondiales

Situé à Quetzaltenango, le nouvel hôpital régional est construit conformément au système de gestion environnementale de l'UNOPS, lequel permet aux chefs de projets d'identifier les effets positifs et de limiter les effets négatifs sur l'environnement. Par exemple, le bâtiment utilise la lumière et la ventilation naturelles afin de réduire la consommation d'énergie.

Une étude d'impact sur l'environnement a été réalisée avant le début des travaux, et l'avant-projet a été approuvé par le ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles. En outre, le gouvernement local et des groupes de la société civile ont été étroitement associés au projet.

De nombreuses précautions ont été prises afin d'éviter de causer des dégâts dans les zones métropolitaines avoisinantes, par exemple lors de la construction de puits destinés à faciliter l'écoulement des eaux de pluie, au cours de laquelle l'équipe du projet a découvert les restes d'un dinosaure.

Illustrant l'engagement constant de l'UNOPS envers la réduction des risques de catastrophes naturelles, des murs de soutènement aideront à éviter les glissements de terrain et l'équipement de compactage de sol utilisé a été calibré de façon à minimiser le risque de microséismes.

Afin d'éviter de faire baisser le niveau des réservoirs locaux, l'eau nécessaire à la construction a été prise à d'autres sources, et une fois l'hôpital fonctionnel, son approvisionnement en eau sera indépendant des réservoirs municipaux, notamment grâce à une citerne d'eau de pluie équipée d'un mécanisme visant à éviter son débordement en cas de pluies torrentielles.

Une station d'épuration construite sur place assurera l'évacuation de l'eau dans les égouts, évitant ainsi tout risque de contamination des rivières et des sources de la région.

En 2013, l'UNOPS a reçu la certification ISO 14001, la norme la plus reconnue au monde en matière de gestion environnementale, décernée aux organisations qui évaluent et gèrent activement leur impact sur l'environnement.