UNOPS

22/07/2015

Addis-Abeba : appels en faveur d’une nouvelle approche inclusive du développement

Le Programme d’action d’Addis-Abeba, le nouvel accord sur le financement du programme de développement pour l’après-2015, a été adopté au cours de la troisième Conférence internationale sur le financement du développement à Addis-Abeba, en Éthiopie.

La Directrice exécutive de l'UNOPS, Grete Faremo, s'est jointe à des dirigeants des Nations Unies, à des chefs d'État, ainsi qu'à de hauts représentants du secteur privé, de la société civile et d'organisations non gouvernementales afin de discuter de la meilleure façon de financer les efforts visant à relever les principaux défis du développement au cours des 15 prochaines années.  

Le débat portait essentiellement sur la mobilisation de ressources d'un large éventail d'acteurs internationaux, notamment de gouvernements nationaux, d'organisations non gouvernementales et d'entreprises du secteur privé, afin d'établir les bases d'une nouvelle approche inclusive du développement.

Mme Faremo, qui s'adressait à diverses parties prenantes lors d'une table ronde sur le thème « Assurer un environnement propice au développement durable », a insisté sur le besoin de cohérence, d'excellence et de leadership, ainsi que sur la nécessité de réformer l'aide au développement.

 « L'aide doit évoluer. L'aide au développement doit être utilisée de manière stratégique, afin de veiller à ce qu'elle ne soit pas gaspillée dans des projets qui peuvent être mis en œuvre efficacement grâce à des financements privés ou nationaux », a déclaré Mme Faremo, soulignant le rôle essentiel que joue l'ONU en permettant à des capitaux privés d'être mieux investis dans des pays en développement. Cliquez ici pour visionner l'enregistrement de la table ronde.

À l'aube de l'adoption des nouveaux Objectifs de développement durable en septembre et de la Conférence sur le climat qui aura lieu à Paris en décembre, la conférence d'Addis-Abeba représente une étape essentielle vers la mise en place d'une base solide pour construire un avenir prospère et durable.   

La conférence comptait plus de 200 événements parallèles, notamment un événement sur le rôle des normes de publication de données et autres initiatives similaires dans la mobilisation et le suivi du financement du développement, organisé par l'Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA), soutenue par l'UNOPS. Le document final officiel de la conférence mentionne positivement l'IITA, soulignant l'importance de données fiables et le besoin d'une plus grande transparence dans le cadre des activités de développement.

Liens :

Cliquez ici pour lire l'article de Grete Faremo, intitulé « The Healthy Turn from Aid to Investment », publié dans The Wall Street Journal.

Cliquez ici pour accéder à l'ensemble du Programme d'action d'Addis-Abeba.

Cliquez ici pour en savoir plus sur la participation de l'IITA à la conférence.