UNOPS

20/03/2015

Renforcer la résilience et reconstruire mieux

La résilience occupe une place prépondérante dans le programme de développement depuis l’adoption, la semaine dernière lors de la conférence de Sendai, au Japon, du cadre d’action pour la réduction des risques de catastrophe pour 2015-2030.

Ce nouveau cadre d'action établit quatre mesures prioritaires à mettre en place au cours des 15 prochaines années afin de s'assurer que les pays reconstruisent en mieux à la suite de catastrophes naturelles. Il a pour objectif d'aider les États membres à renforcer leur résistance aux chocs et aux contraintes ainsi que leurs capacités de relèvement et de reconstruction.

La conférence, accueillie par le gouvernement japonais et coordonnée par le Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe, a rassemblé plus de 6500 représentants de gouvernements, de la société civile, d'institutions scientifiques, d'organisations non gouvernementales, du secteur privé, des Nations Unies et d'autres institutions.

Les représentants ont appelé les participants à assurer davantage de cohésion entre le cadre d'action de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe et d'autres cadres d'action, notamment liés aux changements climatiques, à l'aide humanitaire et au développement urbain.

Grete Faremo, Directrice exécutive de l'UNOPS, s'est jointe aux directeurs d'autres agences pour discuter de la manière dont l'ONU peut soutenir les activités de réduction des risques de catastrophe.

« Notre stratégie de réduction des risques vise à assurer que toutes les activités de notre organisation intègrent les principes de réduction des risques », a déclaré Mme Faremo, ajoutant que : « L'UNOPS s'engage à aider les États membres à appliquer les dispositions du cadre d'action de Sendai, à traduire leurs engagements de haut niveau en des résultats concrets sur le terrain. »

Le premier jour de la conférence, l'UNOPS a été sélectionné pour assurer la présidence du Programme international de relèvement pour 2015, une décision largement acceptée par les autres agences et considérée comme une avancée positive en faveur des objectifs de relèvement. Le cadre d'action de Sendai a reconnu que le renforcement de mécanismes internationaux tels que le Programme international de relèvement constituait un aspect important du partage des connaissances entre les pays et les parties prenantes.

La stratégie de réduction des risques et de résistance aux catastrophes de l'UNOPS

L'UNOPS a joué un rôle essentiel dans l'élaboration du nouveau cadre d'action de Sendai et continuera à soutenir son application. Partout au monde, l'UNOPS aide des partenaires à construire des infrastructures qui améliorent la résistance des communautés aux chocs et aux contraintes, y compris les phénomènes naturels dangereux.

Conformément à l'appel du Secrétaire général Ban Ki-moon à augmenter les efforts de l'ONU en faveur du renforcement de la résilience, l'UNOPS a mis en place en 2014 un programme de réduction des risques et de résistance aux catastrophes afin d'aligner ses projets avec ses engagements envers les cadres d'action mondiaux.

Pour en savoir plus sur les activités de réduction des risques de catastrophes naturelles de l'UNOPS, veuillez consulter la page dédiée au programme de réduction des risques et de résistance aux catastrophes, ou lire la fiche d'information sur le sujet.