UNOPS

12/06/2013

Des activités ciblées en 2012

COPENHAGUE – En 2012, l’UNOPS a construit ou rénové 2631 kilomètres de routes, 40 écoles et 27 ponts et formé 21 000 personnes, géré 15 millions d’articles médicaux et soutenu la lutte antimines dans 14 pays, contribuant aux résultats de ses partenaires.

Cinquante et un pour cent des activités de l’UNOPS ont été menées dans des pays à faible revenu ou touchés par des conflits, comparativement à 48 pour cent en 2011 et 39 pour cent en 2010. Ces chiffres démontrent la présence croissante de l’UNOPS dans des environnements parmi les plus difficiles au monde.

Ces exemples, parmi d’autres, soulignent les résultats opérationnels et de gestion de l’UNOPS en 2012. Ils figurent dans le Rapport annuel du directeur exécutif, présenté au Conseil d’administration à New York la semaine dernière.

Ce rapport a fait l’objet d’un accueil positif de la part des États membres comme la France et l’Allemagne, qui ont félicité l’UNOPS pour les résultats qu’il a atteints en 2012 pour ses partenaires.

« L’UNOPS occupe une position de choix au sein des Nations Unies et sert d’exemple en matière d’efficacité et de durabilité pour l’ensemble du système de l’ONU, » ont déclaré conjointement les pays membres.

« La France et l’Allemagne ont également félicité l’organisation pour sa décision de renforcer le caractère durable de ses opérations en 2012, » ont-ils ajouté.

Les résultats clés atteints pour le compte de nos partenaires

En 2012, l’UNOPS a mis en œuvre pour plus de 977 millions de dollars de projets pour le compte de ses partenaires. Ces données ont été calculées selon les normes comptables internationales pour le secteur public (IPSAS), que nous avons adoptées l’année dernière. Si elle avait été calculée selon les normes que nous utilisions précédemment, la valeur des projets mis en œuvre par l’UNOPS s’élèverait à environ 1,08 milliard de dollars, ce qui représente une légère hausse par rapport à 2011.

En 2012, l’UNOPS a soutenu plus de 1000 projets actifs dans 80 pays, fournissant des services de gestion de projets ainsi qu’une expertise en matière d’achats et d’infrastructures afin d’aider ses partenaires à atteindre des résultats durables dans les domaines humanitaire, de la consolidation de la paix et du développement.

Dans le cadre de ces projets, l’UNOPS a géré la construction ou la réhabilitation de 40 écoles, 7 hôpitaux, 25 commissariats et 73 autres bâtiments gouvernementaux. L’organisation a également construit ou réhabilité 27 ponts, six ports, quatre bandes d’atterrissage et 2631 kilomètres de routes.

Dans des contextes d’après-conflit ou d’après-catastrophe naturelle, l’UNOPS a aidé des partenaires à soutenir des communautés déplacées grâce à la construction ou l’entretien de plus de 5800 structures d'urgence telles que des abris et de plus de 3800 autres installations d’urgence, comme des toilettes et des fosses septiques.

L’UNOPS a acheté plus de 87 000 machines ou articles d’équipement et a acheté ou distribué plus de 9,6 millions de doses de médicaments.

De plus, l’UNOPS a soutenu les activités de déminage du Service de la lutte antimines des Nations Unies (UNMAS) et de ses partenaires dans 14 pays dans le monde.

Afin d’aider ses partenaires à renforcer les capacités locales, l’UNOPS a soutenu la formation de 68 autorités locales et organisations non gouvernementales ainsi que de 21 000 individus dans des domaines tels que les infrastructures et l’assainissement. L’UNOPS a également organisé plus de 480 cours et ateliers de formation.

Les objectifs transversaux

Près de la moitié des projets actuellement soutenus par l’UNOPS contribuent au renforcement des capacités nationales de diverses façons, principalement en améliorant les institutions ou en renforçant les compétences. Par exemple, lors de l’achat de matériel de détection et de destruction de bombes pour la police pakistanaise, grâce à des fonds de l'Union européenne, l’UNOPS a aussi formé 40 policiers sur la manière d’utiliser ce matériel, ce qui a permis de renforcer la sécurité et l’appropriation locale.

EN 2012, 32 pour cent des projets soutenus par l'UNOPS ont contribué à l’amélioration de l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation des femmes. Par exemple, des projets de construction en Haïti visaient à engager 40 pour cent de femmes pour les travaux.

Trente et un pour cent des projets soutenus par l’UNOPS comprenaient un volet d’amélioration de la durabilité environnementale, par exemple grâce à l'achat de panneaux solaires dans le cadre de projets en République démocratique du Congo, en Palestine, au Guatemala et au Soudan du Sud, pour le compte de nombreux partenaires.

Le dernier rapport annuel de l’UNOPS présente davantage d’informations sur ses résultats clés ainsi que des études de cas sur des projets que l’organisation a soutenus en 2012.