UNOPS

09/09/2016

Le Mexique et la Jamaïque réunis autour de la réhabilitation d’une route

À l’occasion de la Journée des Nations Unies pour la coopération Sud-Sud, l’UNOPS souligne les activités d’un projet financé par le Mexique venant en aide aux habitants de la Jamaïque.

À la périphérie de Kingston, la capitale de la Jamaïque, les habitants se plaignent depuis longtemps des mauvaises conditions de la route Riverton. Des milliers de personnes vivent aux abords de cette route, qui n'a rien d'ordinaire. ​

La capitale de la Jamaïque joue un rôle central dans l’économie du pays. Néanmoins, du fait de l’expansion de la ville ces dernières années, la situation pour la communauté vivant à proximité de la route Riverton s’est détériorée. Entre un centre urbain en plein développement et la plus grande décharge du pays, l’emplacement de la route n’est pas très avantageux. La décharge sert les paroisses de Saint Catherine, Kingston, Saint Andrew, Saint Thomas et Clarendon, et avec une population de plus d’un million de personnes, ces paroisses génèrent beaucoup de déchets.​​​

Le gouvernement du Mexique a donc fait appel aux services de l’UNOPS afin d’aider à résoudre le problème.

« La situation était épouvantable. La route était soit poussiéreuse, soit un véritable marécage », explique Manoel Noronha, de l’UNOPS. ​

​ ​​

« Comme de plus en plus de camions lourds acheminaient des déchets à la décharge, la poussière de la route non pavée entraînait des problèmes respiratoires. Pendant la saison des pluies, le mauvais drainage engendrait un risque de maladies véhiculées par l’eau », poursuit Manoel.​​

Neuf mois plus tard, la route a beaucoup changé.

Les habitants du quartier bénéficient maintenant d’une route bétonnée, de trottoirs, et d’un système de drainage efficace. ​

« Le projet a fourni des emplois à près de 300 personnes de la communauté et a créé un fort sentiment d’appartenance », rajoute Manoel.​

Les travaux ont également favorisé le développement économique local. Grâce à l’amélioration des conditions routières, les camions à benne peuvent réaliser davantage de voyages jusqu’à la décharge. À chaque voyage, les camions livrent de la ferraille aux propriétaires de petites entreprises locales, ce qui permet à de nombreux habitants de gagner leur vie.​

« À long terme, grâce au gouvernement du Mexique, ces habitants de la Jamaïque bénéficieront d’une meilleure qualité de vie », souligne Manoel. ​


​ 

Qu’es​t-ce que la coopération Sud-Sud ?​

La coopération Sud-Sud, selon la définition du Bureau des Nations Unies pour la coopération Sud-Sud, désigne un cadre de collaboration entre des pays du Sud dans les domaines politique, économique, social, culturel, environnemental et technique.​

Les détails du projet​

La réhabilitation de la route Riverton, ainsi que d’une partie de l’avenue de Portland, a été financée par le gouvernement du Mexique à hauteur de 1,8 million de dollars. La gestion du projet a été assurée par le Fonds pour les infrastructures des pays de Méso-Amérique et des Caraïbes, et la Banque nationale du commerce extérieur du Mexique a agi en tant qu’agent financier.

Responsable de la mise en œuvre du projet, l’UNOPS a adopté une approche axée sur la main-d’œuvre qui a permis d’assurer la participation de la communauté de Riverton. Le ministère du Gouvernement local et du Développement communautaire était responsable du projet et gère maintenant la route.

Le projet comprenait la conception et la construction de la route Riverton ainsi que d’une partie de l’avenue de Portland, pour une longueur totale de 1,65 kilomètre. Les travaux auront permis la construction de la chaussée en béton, de ponceaux, de trottoirs, de bordures et caniveaux ainsi que de nouveaux systèmes de drainage connectés aux canaux existants.

Photos de ​Vilma Gregory et Linden Holness pour l'ONU en Jamaïque.​​​​