UNOPS

30/09/2016

Le soutien du peuple du Japon

Au fil des ans, le peuple du Japon a soutenu des projets favorisant la stabilité de plusieurs États fragiles.

Le gouvernement du Japon collabore avec l’UNOPS depuis de nombreuses années, finançant des projets en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient. ​

Ces projets, dont les principaux objectifs sont de fournir de l’aide humanitaire et de construire et réhabiliter des infrastructures dans des États fragiles, ont permis à l’UNOPS d’améliorer la qualité de vie des personnes démunies.​

Améliorer l’accès aux services sociaux en Afghanistan​

À Chaghcharan, en Afghanistan, des routes non pavées et endommagées par l’érosion et des inondations entravent l’accès des habitants aux services de santé et d’éducation ainsi qu’aux marchés. Afin de remédier aux mauvaises conditions routières, le gouvernement du Japon a chargé l’UNOPS de la construction de 10,7 kilomètres de route. ​

Ces nouvelles routes ont permis d’améliorer les moyens de subsistance des résidents et de les aider à surmonter les difficultés quotidiennes, en plus de favoriser le développement économique de la province. ​ 

Avant la construction des routes, il était difficile pour les agriculteurs d’amener leurs récoltes jusqu’à la ville. « Maintenant, je p​eux facilement amener mes récoltes au marché, ce qui me permet de gagner plus d’argent pour soutenir ma famille », explique Khan Mohammad, un agriculteur local.

La ville de Chaghcharan est située dans la province de Ghor. L’amélioration des routes facilite l’accès des communautés isolées à la ville. ​Photo : UNOPS​​

Des lampadaires solaires ont été installés afin d’améliorer la sécurité sur les routes et de favoriser la durabilité et la protection de l’environnement à Chaghcharan. En plus d’améliorer la visibilité pour les conducteurs empruntant ces routes, les lampadaires aident également les jeunes à étudier. ​​[en savoir plus]

Des élèves étudient sous des lampadaires solaires à Chaghcharan, en Afghanistan, l’une des rares sources permanentes de lumière dans la ville.​ Photo: UNOPS​​​

Améliorer l’accès aux soins de santé pour les personnes déplacées en Irak ​

L’Irak compte plus de 3 millions de personnes déplacées, soit près de 10 pour cent de la population totale du pays. Un grand nombre d’entre eux ont fui vers la région du Kurdistan irakien, tout comme de nombreux Syriens qui sont venus trouver refuge en Irak.​

Dans le but de soutenir l’intervention humanitaire d’urgence dans la région, l’UNOPS a effectué l’achat de 20 ambulances pour le compte du gouvernement japonais. Ces ambulances ont été offertes au Bureau des migrations et du déplacement du gouvernement régional kurde en 2015.​

« Nous sommes très reconnaissants de ce don puisqu’il répond aux besoins en ambulances de la région du Kurdistan d’Irak et va permettre de sauver des milliers de vies de femmes, d’hommes et d’enfants dans les camps de personnes déplacées », a déclaré M. Shokr Yaseen, directeur général du Bureau des migrations et du déplacement.  [en savoir plus​​]

M. Shokr Yaseen, directeur général du Bureau des migrations et du déplacement, reçoit les clés des ambulances des mains de Son Excellence Fumio Iwai, ambassadeur du Japon en Irak. ​ Photo : UNAMI/Rashwan Salih

​ ​

Quelques-unes des 20 ambulances entièrement équipées achetées grâce à des fonds du gouvernement du Japon. Photo : ​UNAMI/Rashwan Salih

Mingkaman, important port d’entrée d’aide humanitaire​

Mingkaman est l’un des plus importants établissements spontanés au Soudan du Sud, comptant plus de 100 000 personnes déplacées ayant fui les États avoisinants. ​

L’acheminement de l’aide humanitaire y est entravé par le manque d’infrastructures routières, en particulier pendant la saison des pluies. Les personnes déplacées ont par conséquent subi de graves pénuries alimentaires, en plus d’être vulnérables aux maladies infectieuses.​

En outre, arriver à Mingkaman, dont les berges servaient de quai de débarquement de fortune pour les personnes déplacées et leurs biens, était plutôt dangereux. ​

Afin de remédier à la situation, le gouvernement du Japon a financé en 2015 la construction d’un port fluvial sur le Nil blanc. Le nouveau port offre des installations de déchargement et des entrepôts permettant aux organisations humanitaires d’acheminer des biens de première nécessité, notamment des aliments et compléments nutritionnels.​

« L’inauguration du port fluvial à Mingkaman incarne l’engagement du Japon envers les nombreux besoins au Soudan du Sud, allant du secours humanitaire pour les personnes déplacées à l’installation d’infrastructures de base sur lesquelles se fondera l’avenir du pays », a déclaré Son Excellence Masahiko Kiya, ambassadeur du Japon en République du Soudan du Sud. ​ [en savoir plus​]

​ ​

Une famille arrive en bateau à Mingkaman, avant la construction du port fluvial. « Nous remercions le peuple du Japon pour sa générosité », a précisé l’honorable Kwong Danhier Gatluak, ancien ministre des Transports, des Routes et des Ponts, lors de la cérémonie d’inauguration du port. ​ Photo : UNOPS/John Rae​​

​ ​

« Le Japon espère que, dans les conditions actuelles propices à l’arrivée de la paix, le port sera l’un des moteurs principaux de la vitalité économique du Soudan du Sud », a déclaré Son Excellence Masahiko Kiya, ambassadeur du Japon en République du Soudan du Sud, lors de la cérémonie d’inauguration du port. ​Photo : UNOPS/John Rae​​

Assurer l’accès à l’eau potable au Darfour​

La région du Darfour est confrontée à de nombreux problèmes, notamment de graves pénuries d’eau. La croissance de la population dans les zones périurbaines a accentué la pression sur les infrastructures et les sources d’approvisionnement en eau.​

Afin d’améliorer la sécurité de l’approvisionnement en eau des habitants du Darfour-Ouest et du Darfour-Est, le Japon a financé un projet d’intervention d’urgence dans la région. ​

Dans le Darfour-Est, des installations d’approvisionnement en eau et six réservoirs ont été réhabilités, profitant à environ 50 000 personnes. Des points d’eau séparés pour la population et pour les animaux ainsi que des enceintes ont été également installés afin des prévenir les maladies d’origine hydrique.

Dans le Darfour-Ouest, une station de pompage récemment construite, connectée à 18 nouveaux points d’approvisionnement en eau, bénéficie à près de 20 000 personnes. ​​

[en savo​ir plus​​]

​ ​

Des enfants remplissent leurs contenants à l’un des 18 nouveaux points d’eau. « L’eau est un élément essentiel à la vie, et elle constitue l’un des axes centraux de l’aide que le gouvernement japonais apporte au Soudan », a déclaré Son Excellence Hideki Ito, ambassadeur du Japon au Soudan. ​Photo : UNOPS/Maiko Utsumi​​

​Le projet a permis d’améliorer l’accès à l’eau potable dans le Darfour-Ouest et le Darfour-Est. ​Photo : UNOPS/Maiko Utsumi ​

​Favoriser la stabilité en Somalie​

En Somalie, l’absence d’une force de sécurité civile efficace constitue un obstacle majeur à l’atteinte de la paix et de l’équilibre au pays. Dans le but d’améliorer la situation, le gouvernement du Japon finance un projet qui octroie des allocations à près de 7000 agents fédéraux de la force de police somalienne. ​

La force de police somalienne joue un rôle crucial au pays. Elle doit non seulement assurer la protection des citoyens, mais également assurer le maintien d’un environnement sûr, propice à la coopération internationale, afin de soutenir le processus de reconstruction du pays.​

Un système de paiement électronique est également mis au point afin de garantir le déboursement efficace, transparent et responsable des allocations. En définitive, ce projet va aider à relever l’un des plus importants défis auxquels la Somalie est confrontée, celui d’améliorer la sûreté et la sécurité au pays. ​[en savoir plus]

​​

« Pour instaurer la paix et favoriser le développement en Somalie, il est de la plus haute importance que chaque Somalien et Somalienne se sente en sécurité et en mesure de réaliser son plein potentiel », a affirmé M. Mikio Mori, chargé d’affaires par intérim pour l’ambassade du Japon en République fédérale de Somalie. Photo : UNOPS/Kazuyo Mitsuhashi


Le soutien du Japon

L'UNOPS fournit des services de gestion de projets, d'achats et d'infrastructures pour le compte du gouvernement du Japon. Ces services soutiennent la mise en œuvre d'une grande variété de projets humanitaires et de développement dans certains des contextes les plus difficiles au monde. Ces projets, axés sur le bien-être des communautés, vont de la construction d'infrastructures dans des régions touchées par des conflits au soutien de gouvernements locaux dans la gestion de l'afflux de réfugiés.