UNOPS

12/08/2013

Améliorer les soins de santé au Nicaragua

MANAGUA – Le plus grand hôpital du Nicaragua est en cours de construction dans la capitale afin d’améliorer les services médicaux fournis à la population locale.

L’hôpital militaire Alejandro Dávila Bolaños va occuper un espace de 47 000 mètres carrés et comptera plus de 400 lits, 66 salles d’examen de même que des appareils médicaux de haute technologie.

Ce projet de 83 millions de dollars est mis en œuvre par le corps médical militaire pour le compte du gouvernement du Nicaragua et jusqu’à présent, il a permis de créer plus de 900 emplois pour la population locale. Il constitue un bon exemple de coopération Sud-Sud puisque le gouvernement du Mexique a fourni 80 pour cent des fonds grâce à un emprunt auprès de la Banque centraméricaine d'intégration économique.

Dans le cadre du projet, l’UNOPS fournit notamment une expertise en gestion de projets et des services de conseils pour la construction de l’hôpital, en plus de gérer l’achat du matériel médical requis. En outre, l’UNOPS a participé à l'élaboration d’un système visant à faciliter l’administration quotidienne et la gestion technique du nouvel hôpital.

Une fois terminé, le nouvel hôpital aura deux fois la taille de celui qu’il remplace.

Assurer son utilisation à long terme

Les experts en équipement et en gestion d’hôpitaux de l’UNOPS ont présenté un atelier afin de former la direction des services administratifs et des finances à l’égard de l’utilisation du nouveau système de gestion, lequel vise à inciter un changement dans la culture organisationnelle actuelle.

La formation visait à fournir aux dirigeants les informations nécessaires à la prise de bonnes décisions, non seulement à l’égard de la planification et de la gestion du nouvel hôpital, mais également pour combler les écarts dans les états financiers de l'hôpital actuel.

En outre, l’UNOPS a aidé à former les médecins et les membres du personnel infirmier sur l’utilisation des nouveaux appareils médicaux, lesquels sont fournis en vertu d’un contrat de location avec différents fabricants.

L’environnement et la réduction des risques de catastrophes

Les plans du nouveau bâtiment prévoient l’intégration de plusieurs caractéristiques liées à la durabilité, notamment une installation de traitement des eaux afin que l’eau soit réutilisée à des fins d’irrigation. L’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel soutient également le projet et compte fournir des panneaux solaires pour la production d'eau chaude.

Étant donné que la région où est construit l’hôpital présente un risque de tremblements de terre, l’installation va respecter des normes antisismiques strictes, s’inspirant des meilleures pratiques en matière de réduction des risques liés aux catastrophes naturelles.

De plus, l’Organisation panaméricaine de la santé soutient le projet en fournissant au personnel hospitalier des formations portant sur la réduction des risques liés aux catastrophes naturelles.

 L’hôpital accueillera le grand public comme le personnel militaire, en plus de servir à des fins de formation médicale. Il comprendra notamment des unités de soins intensifs, pédiatriques et néo-natals et de gynécologie, des salles d’opération, une unité d’urgence, un laboratoire clinique et une clinique de consultations externes.

 Les travaux de construction, effectués par un consortium d’entrepreneurs nicaraguayens et mexicains, devraient être terminés en août 2014.