UNOPS

11/12/2015

L’OIT et l’UNOPS vont renforcer leur collaboration dans des contextes d’instabilité

L’Organisation internationale du Travail (OIT) et l’UNOPS ont signé un mémorandum d’accord afin de renforcer leur coopération dans divers domaines, plus particulièrement dans des contextes et États fragiles.

Cet accord concerne notamment la gestion et l’administration de travaux, par exemple pour la construction ou la réhabilitation de manière durable d’infrastructures telles que des bâtiments publics, des routes et des installations liées à l’eau et à l’assainissement.

D’autres domaines de coopération incluent l’attribution et l’administration de contrats pour des membres du personnel de projets, y compris des consultants et des experts, ainsi que des services de recrutement.

Les deux organisations de l’ONU vont également collaborer en matière d’achats responsables, de gestion de fonds, de prestation de services de conseils, de formation, de renforcement des capacités ainsi qu’en matière de services de gestion, de supervision et d’évaluation.

Le mémorandum d’accord est fondé sur les normes internationales du travail de l’OIT à l’égard de la liberté d’association, de l’interdiction du travail forcé et du travail des enfants, de l’égalité salariale entre les hommes et les femmes pour un même travail, de l’égalité des chances en matière d’emploi et de l’absence de discrimination en milieu de travail.

Le mémorandum d’accord a été signé par le Directeur général de l’OIT, Guy Ryder, ainsi que la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies et Directrice exécutive de l’UNOPS, Grete Faremo.