UNOPS

04/06/2012

L’Inde finance une zone industrielle dans le nord du Sri Lanka

Le gouvernement indien finance un projet de développement industriel dans la péninsule de Jaffna dans le nord du Sri Lanka.

Ce projet a pour objectif de réhabiliter la zone industrielle d’Achchuveli, dans la province de Jaffna, touchée par les conflits. Il s’agit de la première zone industrielle à avoir été construite dans le pays après la fin de la guerre. Ce projet est un bon exemple de coopération Sud-Sud dans la mesure où il a été subventionné par le gouvernement indien à hauteur de 1,7 million de dollars et par le gouvernement du Sri Lanka à hauteur de 250 000 dollars.

La construction des infrastructures et des installations nécessaires aux nouvelles activités commerciales va encourager les investissements, stimuler l’économie locale et générer des sources de revenus. Cette nouvelle zone industrielle permettra d’établir un lien entre les industriels du nord du Sri Lanka, région en situation d’après-conflit, et les fabricants du sud du pays. Elle aidera ainsi Jaffna à passer de la phase de reconstruction d’après-conflit à un développement économique à long terme.

Velayuthan Sivagnanasothy, le secrétaire du ministère sri lankais des industries traditionnelles et du développement des petites entreprises, a déclaré que ce projet représentait « une excellente opportunité pour le développement des petites et moyennes entreprises de la péninsule de Jaffna ». Une réunion tenue récemment dans les locaux de la bibliothèque de Jaffna et dirigée par M. Sivagnanasothy a rassemblé 52 investisseurs potentiels.

La nouvelle zone industrielle a également pour objectif de renforcer les capacités de production dans les secteurs du textile, du plastique et du cuir, ainsi que celles, entre autres, des industries liées à la transformation des aliments, à l’agriculture, aux produits pétroliers et aux produits fibreux. Cette initiative devrait créer, directement et indirectement, environ 2000 emplois et ainsi aider la région à retrouver une vie normale après des années de conflits.

L’Inde a choisi l’UNOPS en tant que partenaire de mise en œuvre pour fournir l’expertise technique et les services de gestion de projet nécessaires. Les travaux de réhabilitation, menés en premier lieu sur 22 acres, comprendront notamment la construction de routes, d’un système de distribution et d’assainissement de l’eau, d’un dispositif d’alimentation électrique, d’un système d'évacuation des eaux usées et d’un système de traitement des déchets. Ce projet mettra particulièrement l’accent sur la viabilité environnementale en réduisant la consommation en eau et en énergie et en améliorant le système de traitement des déchets, ce qui fera de cette zone industrielle la première du pays à être respectueuse de l’environnement. Il est prévu que ce projet prenne fin dans 14 mois.

L’UNOPS apporte une valeur ajoutée à tous les projets qu’il met en œuvre, notamment en respectant les normes internationales les plus exigeantes en matière de responsabilité et de transparence, en ayant recours aux techniques de construction durables les plus récentes et en donnant la priorité au renforcement des capacités nationales.