UNOPS

19/11/2015

Le Japon fournit des ambulances au gouvernement régional du Kurdistan irakien pour aider les personnes déplacées

Vingt ambulances entièrement équipées, financées par le gouvernement japonais, ont été remises au gouvernement régional du Kurdistan lors d’une cérémonie dans le camp de personnes déplacées de Baharka, à Erbil, en Irak.

Ces ambulances ont été fournies dans le cadre d'un projet visant à accroître l'accès aux services d'urgence des personnes déplacées et des réfugiés dans la région du Kurdistan, mis en œuvre par l'UNOPS pour le compte du gouvernement du Japon, en partenariat avec le Bureau des migrations et du déplacement du gouvernement régional kurde.

L'objectif de ce projet est d'aider le Bureau des migrations et du développement à fournir des services médicaux d'urgence aux personnes déplacées et aux réfugiés vivant dans trois gouvernorats irakiens : Erbil, Sulaymaniyah et Kirkuk.

La cérémonie s'est déroulée le 17 novembre en présence du nouvel ambassadeur du Japon en Irak, M. Fumio Iwai, de M. Hoshang Mohammed, directeur général du centre commun de coordination des situations d'urgence du ministère régional de l'Intérieur, et de M. Shokr Yaseen, directeur général du Bureau des migrations et du déplacement.

« Je suis convaincu que ce projet va aider à soulager la détresse des personnes déplacées qui ont été contraintes d'abandonner leurs maisons à cause de Daesh », a affirmé l'ambassadeur M. Iwai.

Recevant les ambulances pour le compte du gouvernement régional kurde, M. Yaseen a déclaré : « Nous sommes très reconnaissants de ce don puisqu'il répond aux besoins en ambulances de la région du Kurdistan d'Irak et va permettre de sauver des milliers de vies d'hommes, de femmes et d'enfants dans les camps de personnes déplacées. »

« Ces ambulances vont permettre au gouvernement de fournir des services d'urgence essentiels aux Irakiens, et elles témoignent de l'engagement soutenu du Japon envers l'Irak et la région du Kurdistan », a expliqué Mme Bana Kaloti, directrice régionale de l'UNOPS pour le Moyen-Orient.

Ces ambulances vont contribuer au renforcement des capacités du Bureau des migrations et du déplacement afin qu'il continue à fournir des services d'urgence dans des camps de personnes déplacées et de réfugiés, mais également aux communautés hôtes de cette région.

Le gouvernement japonais a octroyé un financement de 1,54 million de dollars pour acheter ces ambulances et ainsi renforcer les services médicaux d'urgence.

L'Irak compte aujourd'hui plus de 3,1 millions de personnes déplacées, et plus de 28 % d'entre elles résident actuellement dans la région du Kurdistan. Le pays compte également 250 000 réfugiés syriens, la majorité s'étant également installée dans cette région.