26/02/2016

Le Japon verse 3,5 millions de dollars au gouvernement régional du Kurdistan iraquien pour venir en aide aux personnes dépla

Le gouvernement du Japon annonce la création de deux nouveaux projets pour aider à résoudre la crise des personnes déplacées en Irak.

Depuis le début de 2014, un afflux de plus d'un million de personnes déplacées dans la région du Kurdistan d'Irak met à rude épreuve les systèmes de sécurité et de santé des gouvernorats du nord du pays. Ces nouveaux projets, qui seront mis en œuvre par l'UNOPS en partenariat avec le gouvernement régional du Kurdistan iraquien, visent à répondre aux besoins urgents des personnes déplacées.

Le gouvernement du Japon contribuera à améliorer la sûreté et à la sécurité des personnes déplacées, des réfugiés et des communautés hôtes dans le nord de l'Irak grâce à l'installation de plus de 300 lampadaires solaires ainsi que la réhabilitation et l'équipement de 30 postes de police communautaires.

​​« J'ai l'honneur d'annoncer que le gouvernement du Japon a décidé de prolonger l'octroi de financement à l'UNOPS afin de soutenir les personnes vulnérables en Irak », a déclaré Son Excellence M. Fumio Iwai, ambassadeur du Japon en Irak. « Les projets prévoient l'installation de plus de 300 lampadaires solaires dans les zones jugées les plus essentielles ainsi que la construction ou la réhabilitation de 30 postes de police communautaires. J'espère sincèrement que notre contribution renforcera la sûreté et la sécurité dans la région. »

L'UNOPS œuvre en Irak depuis 2004 et aide le pays à répondre à la crise des personnes déplacées depuis 2014. Les personnes déplacées représentent actuellement 20 pour cent de la population de la région du Kurdistan iraquien.

En 2015, le gouvernement du Japon est venu en aide au Bureau des migrations et du déplacement du gouvernement régional du Kurdistan iraquien en fournissant 20 ambulances pour soutenir les services médicaux d'urgence dans les camps de personnes déplacées. Ce projet a également été mis en œuvre par l'UNOPS.​