UNOPS

16/06/2016

Mobiliser les capitaux du secteur privé pour le Programme 2030

Des milliers de milliards de dollars seront nécessaires annuellement pour réaliser les Objectifs de développement durable. Des dirigeants mondiaux se sont réunis à Bruxelles afin de définir les besoins financiers en matière de développement international.

​​​Organisées par la Commission européenne, les Journées européennes du développement de 2016 marquent le dixième anniversaire du plus important forum annuel en matière de développement et de coopération internationale. La mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030 a tenu un rôle de premier plan lors de l'événement.

Des milliers de milliards de dollars seront nécessaires annuellement pour atteindre les objectifs du Programme 2030. Les fonds publics nationaux et internationaux seront insuffisants pour couvrir les coûts nécessaires à leur réalisation. Les pays devront donc attirer davantage d'investissements privés afin de stimuler la croissance économique et d'ainsi réduire la pauvreté.

Lors de la table ronde intitulée « From Words to Actions », la Directrice exécutive de l'UNOPS Grete Faremo a souligné le rôle important qu'assume le système de l'ONU dans l'exploitation des capitaux du secteur privé au profit du développement durable, notamment grâce à ses valeurs fondamentales, son expertise et sa portée mondiale.

L'UNOPS collabore déjà avec des investisseurs et des fonds du secteur privé, en plus de chercher à limiter les obstacles et les risques afin que les capitaux puissent être investis dans les infrastructures essentielles à la réalisation des Objectifs de développement durable. L'organisation lancera sous peu un mécanisme d'investissement permettant de gérer la distribution des capitaux privés grâce à un fonds d'investissement social axé sur le financement de projets et d'initiatives matures et durables qui contribuent de manière concrète à la réalisation des Objectifs de développement durable et de l'Accord de Paris sur le climat. Cet instrument réalisera des bénéfices sociaux et environnementaux quantifiables qui profiteront autant aux communautés qu'aux investisseurs. ​

Des partenariats inclusifs et la participation du secteur privé joueront un rôle important dans la réalisation des Objectifs de développement durable et du Programme 2030. Dans cette optique, tous les membres de la table ronde étaient ouverts à de nouvelles idées pour rassembler le secteur privé, les agences humanitaires et les gouvernements afin de tirer parti des fonds privés pour atteindre un développement durable.