UNOPS

06/02/2013

Rénovation d’un important aéroport en Afghanistan

BÂMIYÂN – L’UNOPS met en œuvre d’importants travaux de rénovation de l’aéroport de la ville de Bâmiyân en vue d’améliorer sa connectivité vers Kaboul et au-delà et afin d'améliorer l’accès au marché et à ses possibilités pour la population locale.

La Province de Bâmiyân, où se trouvent la Vallée de Bâmiyân, déclarée patrimoine mondial par l’UNESCO, et les magnifiques lacs Band-e Amir dans les montagnes Hindu Kush, le premier parc national de l’Afghanistan, est au cœur de l'industrie naissante du tourisme. Toutefois, la géographie montagneuse du pays ainsi que les installations inadéquates de l’aéroport de Bâmiyân limitent les possibilités commerciales dans la région.

Financé par l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA), ce projet renforcera les capacités de l’aéroport en matière de flux des marchandises, des services et des personnes à destination et en provenance de la province de Bâmiyân. Ce projet fait partie des trois projets financés par la JICA actuellement mis en œuvre par le Centre d’opérations de l’UNOPS en Afghanistan dans le cadre d’un partenariat novateur.



Selon les dispositions de l’accord de projet, la piste de l’aéroport sera prolongée de 2200 mètres et repavée. Ces rénovations seront conformes aux normes de sécurité internationales afin que l’aéroport soit en mesure de fournir des services commerciaux. Elles prévoient la construction d’une aire de stationnement, d'une voie d'accès et de rampes d'accès. Les installations de navigation aérienne réduiront davantage les risques liés aux vols, et un véhicule d’urgence sur place fournira des services de sauvetage et de lutte contre les incendies.

Une aérogare sera également érigée et équipée de technologies de contrôle des passagers et des bagages. De plus, du matériel de déneigement permettra à l’aéroport de rester opérationnel en hiver. Toutes ces améliorations seront effectuées en conformité avec les normes et pratiques recommandées par l’Organisation de l’aviation civile internationale. Elles ont pour but de permettre à l’aéroport de Bâmiyân de gérer plus de 25 000 départs commerciaux au cours des 20 prochaines années.

L’UNOPS mettra en œuvre le projet en partenariat avec le ministère des Transports et de l'Aviation civile, les autorités provinciales et locales et la société d’ingénierie japonaise Gyros Corporation. Les travaux de construction dureront 16 mois et devraient prendre fin en juin 2014. L'UNOPS fournira également des services d'achats pour permettre à l'aéroport d'acquérir les véhicules d'urgence, le matériel de communication radio sol-air et l’équipement de sécurité et autre équipement technique nécessaires.

Outre les rénovations apportées à l’aéroport, la JICA et l’UNOPS ont signé un partenariat visant à mettre en œuvre deux autres projets d’infrastructures en Afghanistan. Vingt kilomètres de routes vont être asphaltés à Kaboul et autour de la ville, dont une importante route à grande circulation d’est en ouest. De plus, un projet rural d'irrigation permettra de soutenir le développement agraire dans les environs de Kaboul.

Au total, le coût des travaux de ces trois projets dépasse 54 millions de dollars. En 2011, le gouvernement japonais était le plus important donateur bilatéral des projets de l’UNOPS.

L’aéroport de Bâmiyân est l’un des sept aéroports devant faire l’objet de rénovations dans le cadre de la stratégie nationale de développement de l'Afghanistan, qui met l’accent sur l’amélioration des aéroports nationaux en tant qu'infrastructures essentielles au développement et à l'intégration économiques du pays.