UNOPS

23/08/2012

Des centres de santé en Haïti alimentés par l’énergie solaire

PORT-AU-PRINCE – Grâce à des systèmes d’alimentation en énergie solaire, installés dans le cadre d’un programme visant à développer le sud-ouest d’Haïti, douze centres de santé du pays bénéficient maintenant d’une alimentation en énergie sûre et fiable.

Les centres de santé en Haïti ont généralement un accès restreint à l’électricité, utilisant des générateurs pour obtenir de l’électricité quelques heures par jour et des chandelles et des lampes à pétrole durant la nuit.

Les nouveaux systèmes énergétiques réduisent les risques d’incendie et fournissent un accès permanent à l’électricité, un élément extrêmement important pour les soins aux patients et l’entreposage sous froid de vaccins.

Ce projet fait partie de l’Initiative de la Côte Sud, laquelle vise le relèvement à long terme et le développement durable de dix communautés du sud-ouest d’Haïti.

Le volet consacré aux systèmes d’énergie solaire, financé par la Banque interaméricaine de développement (BID) et le Fonds pour l’environnement mondial (FEM), a été conçu et mis en œuvre par le Solar Electric Light Fund (SELF) avec un soutien logistique de l’UNOPS pour le compte de l’Initiative de la Côte Sud et de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Le Directeur exécutif du SELF, Bob Freling, affirme : « On ne peut s’attendre d’un médecin qu’il pratique des opérations et sauve des vies la nuit sans lumière ou sans électricité pour alimenter les appareils médicaux. Maintenant, grâce à l’installation de systèmes d’énergie solaire fiables, les médecins peuvent traiter les patients la nuit, procéder à leur diagnostic en tout temps et administrer des vaccins à ceux qui en ont besoin, le tout en réalisant des économies et en réduisant, voire en éliminant le besoin en carburant diesel. »

Le Secrétaire d’État à l’Énergie, René Jean-Jumeau, précise : « L’énergie est le moteur qui pousse tous les autres secteurs du pays vers un développement durable, et les services de santé sont une priorité. »

Fin avril, l’UNOPS a géré la logistique pour le transport de personnel technique et de matériel vers un centre de santé sur l’Île-à-Vache, lequel dessert 15 000 personnes et est le dernier de douze centres à être équipé de panneaux solaires. Un hélicoptère de la MINUSTAH a assuré le transport vers le centre de santé.

Le maire de l’Île-à-Vache, Jean-Yves Amazan, affirme : « Ce système d’énergie solaire va non seulement améliorer le travail du personnel du centre de santé, mais également profiter au centre de traitement du choléra qui est situé juste à côté. »

Près de 40 kilowatts d’électricité seront produits par les installations des douze sites concernés. Les systèmes ont été conçus pour résister à des vents de 180 kilomètres à l’heure, se composent de matériaux anticorrosion et, si les batteries sont changées tous les cinq ans, peuvent avoir une durée de vie de 20 ans.

Lumas Kendrick, spécialiste régional de l’énergie pour la BID, précise : « Ce projet est un volet important du partenariat entre la BID et le gouvernement haïtien visant à favoriser l’utilisation d’énergies renouvelables pour alimenter en électricité les zones rurales du pays. »

Afin d’assurer l’appropriation locale et la durabilité des systèmes, le SELF a assuré la formation du personnel des centres de santé en matière d’entretien. Au cours des deux prochaines années, le SELF va assurer l’entretien des systèmes, après quoi les autorités nationales prendront la relève.

L’Initiative de la Côte Sud est soutenue par l’UNOPS et de nombreux partenaires, notamment les gouvernements d’Haïti et de la Norvège, le Programme des Nations Unies pour l’environnement, les Catholic Relief Services et quatre organisations communautaires. Au moins 205 000 Haïtiens bénéficient des activités de l’Initiative de la Côte Sud, lesquelles concernent notamment les domaines de l’environnement, du tourisme, de l’énergie, de l’agriculture et de la pêche.

En plus de l’Île-à-Vache, les autres centres ayant reçu de nouveaux systèmes d’énergie solaire sont situés à Côte-de-Fer, Chantal, Saint-Jean-du-Sud, Roche-à-Bateau, Damassin, Coteaux, Port-à-Piment, Randel, Charbonnières, Les Anglais et Tiburon.