UNOPS

11/04/2013

L’UNOPS et le PNUE compensent leurs émissions de carbone

NAIROBI/COPENHAGUE – Des projets environnementaux en Inde et en Colombie vont bénéficier d’un nouveau partenariat visant à compenser les émissions de carbone du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et de l’UNOPS.

La directive du Secrétaire général des Nations Unies invitant les agences de l’ONU à « progresser vers une neutralité climatique » a été annoncée pour la première fois à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement de 2007. Depuis lors, le système de l’ONU a évalué son niveau d’émissions de gaz à effet de serre et identifié des possibilités de les réduire.

Le PNUE a récemment demandé à l’UNOPS, une branche opérationnelle et un organisme central d’achats publics de l’ONU, d’acheter 50 000 unités de réduction certifiée des émissions (RCE) afin de compenser les émissions du PNUE pour la période 2010-2013.

Les unités de réduction certifiée des émissions sont un type d’unités de crédit carbone distribuées par l'organisme internationalement reconnu Mécanisme pour un développement propre, dans le cadre du Protocole de Kyoto. Ces unités de crédit carbone sont des certificats de traçabilité représentant la réduction d'une tonne de dioxyde de carbone ou la réduction d’une mesure équivalente d’un autre gaz à effet de serre. Les organisations peuvent compenser ou neutraliser leurs émissions en achetant ces unités de crédit, qui soutiennent directement des projets de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans des pays en voie de développement.

Dans le cadre de son plan de réduction des émissions, l’UNOPS a décidé d’acheter des titres de compensation supplémentaires, ajoutant 14 000 unités, une pour chaque tonne de gaz à effet de serre émis par ses activités dans le monde en 2011.

En combinant leurs achats, les deux organisations ont pu acheter les unités auprès de l’entreprise suisse First Climate à un prix réduit. Ainsi, les émissions produites par les activités des deux organisations ont été compensées dans le cadre d’un projet de gestion des gaz d’enfouissement en Colombie, alors que le PNUE a également contribué à l’installation d’un parc éolien de 15 mégawatts à Tamil Nadu, en Inde.

« Il est important que les agences de l'ONU joignent le geste à la parole, à la fois à l’interne et dans le cadre de leurs programmes », explique Shoa Ehsani, responsable en matière de neutralité climatique au PNUE. « En plus de servir d’exemple, nous voulons soutenir le Protocole de Kyoto et contribuer aux activités sur le plan mondial visant à limiter les changements climatiques. »

L’UNOPS évalue actuellement le niveau de ses émissions de gaz à effet de serre pour l’année 2012 avant d’effectuer l’achat de la prochaine série d’unités de réduction.

Le PNUE, dont les activités sont climatiquement neutres depuis 2008, et l'UNOPS font partie du groupe restreint des organismes de l'ONU compensant leur empreinte environnementale mondiale.

« Cet achat historique signifie que l’UNOPS a atteint un niveau de neutralité climatique pour l’année 2011 », déclare Therese Ballard, Directrice du Groupe des achats responsables de l'UNOPS. « Alors que l’UNOPS cherche également à réduire davantage le volume des émissions provenant de ses opérations quotidiennes, cette démarche visant à compenser ses émissions de gaz à effet de serre pour 2011 bénéficiera grandement aux communautés en Colombie pour les années à venir et nous aidera à faire progresser les questions liées au développement durable. »

Ce projet en Colombie comprend l’installation d’un système de récupération et de torchage contrôlé du méthane dans les décharges de Curva de Rodas et de La Pradera afin d’en réduire les émissions de gaz à effet de serre.

De plus, ce projet permettra d’améliorer les conditions sanitaires et la qualité de vie dans les communautés environnantes, tout en réduisant les risques de glissement de terrain.

Cette initiative permettra également de créer des emplois en ayant recours à des fournisseurs et contractants locaux, et une partie des recettes provenant des unités de réduction des émissions sera dédiée à la recherche à l’Université d’Antioquia. Le projet de production d’énergie éolienne en Inde apportera de nombreux bénéfices dont la création d’emplois, l’amélioration du réseau routier environnant, un accès accru à l’électricité et la réduction des déchets de production.

La Convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques a approuvé ce plan de compensation, lequel contribue au travail entrepris par l’entité pour une ONU durable, qui coordonne les activités liées à la viabilité environnementale de 54 organismes de l’ONU.

Ce processus d’achats conjoints reflète un partenariat de plus en plus solide entre le PNUE et l'UNOPS, en particulier dans le domaine des achats responsables à l’ONU. Les deux organismes ont récemment signé un mémorandum d’accord en vue de renforcer leur collaboration.

L’UNOPS et le PNUE, de même que l’Organisation internationale du travail (OIT), le Centre international de formation de l’OIT et d’autres partenaires, ont élaboré des guides et organisé des programmes de formation sur le thème des achats responsables. Parmi les résultats clés de cette initiative figurent le guide d’achats responsables Acheter pour un monde meilleur (Buying for a Better World) ainsi que plusieurs directives spécifiques à certains produits. Ce guide est devenu un cours en ligne gratuit sur les achats responsables.