UNOPS

22/08/2016

L’UNOPS et la Banque mondiale signent un nouvel accord-cadre

L’accord va servir de cadre juridique pour tous les projets financés par la Banque mondiale auxquels participe l’UNOPS, et il est particulièrement adapté pour les projets mis en œuvre pour le compte de gouvernements.

Ces 10 dernières années, l'UNOPS a collaboré à plus de 200 projets financés par la Banque mondiale, fournissant des services allant d'interventions d'urgence à un soutien technique sur mesure.

En réduisant le temps nécessaire aux négociations entre l'UNOPS et les gouvernements dans le cadre de projets financés par la Banque mondiale, ce nouvel accord permettra de simplifier le processus de mise en œuvre des projets.

« En accélérant le processus de négociation, nous pouvons venir en aide plus rapidement à nos bénéficiaires. La rapidité est essentielle dans de nombreux projets qui unissent l'UNOPS et des gouvernements à la Banque mondiale », explique Grete Faremo, Directrice exécutive de l'UNOPS. « Cet accord va faciliter et simplifier notre coopération. »

Le 22 août 2016, au cours d'une cérémonie au siège social de l'UNOPS à Copenhague, au Danemark, Grete Faremo et Hartwig Schafer, vice-président responsable des politiques opérationnelles et services aux pays pour la Banque mondiale, ont souligné l'importance de ce nouvel accord.

« L'UNOPS est la première organisation des Nations Unies à conclure un accord régissant tous les modèles d'assistance technique, de livraison de produits ainsi que de fourniture d'équipement et de véhicules pour les projets financés par la Banque mondiale. Parvenir à un accord si important dans des délais très courts n'a été possible que grâce au dévouement et à l'engagement des deux organisations », précise Benedetta Audia, conseillère juridique qui a mené les négociations pour l'UNOPS.​