UNOPS

21/05/2015

Le travail de l’UNOPS au Népal

L’UNOPS est déterminé à venir en aide à la population du Népal à la suite des deux séismes dévastateurs qu’a subis le pays.

Le 25 avril, un puissant séisme de magnitude 7,8 sur l'échelle de Richter a frappé le Népal au nord-ouest de la capitale Katmandou. Deux semaines plus tard, le 12 mai, un autre séisme de magnitude 7,3 a touché le nord-est du pays.

Les deux séismes ont fait plus de 8000 victimes et 17 000 blessés, en plus de détruire près de 289 000 habitations [1]. Des immeubles, déjà endommagés par le premier tremblement de terre, se sont effondrés à la suite du second. Les habitants ont rejoint des espaces non couverts par crainte de répliques et de la possibilité d'un nouveau séisme.

Sur les 75 districts du Népal, 39 ont été touchés et 15 seraient particulièrement affectés. Les secours d'urgence sont arrivés dans la région de Katmandou, mais l'accès à des zones isolées demeure un problème majeur et n'est souvent possible qu'au moyen d'hélicoptères.

Le personnel de l'UNOPS basé à Sri Lanka ainsi que des spécialistes en matière d'infrastructures de Copenhague sont présents au Népal et coopèrent avec des organisations gouvernementales et humanitaires afin de déterminer quels domaines d'expertise de l'UNOPS peuvent soutenir au mieux le relèvement immédiat et à long terme du pays.

Dans le cadre de l'intervention générale de l'ONU, l'UNOPS vise à soutenir le gouvernement du Népal en planifiant et en effectuant la réhabilitation d'infrastructures stratégiques, ainsi qu'en soutenant l'amélioration des normes de construction, l'identification des risques et les initiatives pour mieux reconstruire.

Des mesures d'évaluation des sites et de réduction des risques ont été mises en place afin de fournir une protection contre la mousson et l'hiver. Dans le cadre des plateformes de coordination mises en place par l'ONU et le gouvernement du Népal, l'UNOPS cherche également à assurer l'accès à des districts isolés. L'intervention de l'UNOPS fait partie de l'appel éclair des Nations Unies, et des contributions de donateurs font actuellement l'objet de négociations.

« À la suite de non pas un, mais bien deux séismes dévastateurs au Népal, de nombreuses personnes ont besoin d'un abri immédiat, en particulier à l'approche de la saison annuelle des moussons. Des solutions à long terme et durables en matière d'infrastructures sont également nécessaires, et les équipes de spécialistes de l'UNOPS sont disponibles pour soutenir le gouvernement du Népal », a déclaré Mme Grete Faremo, Directrice exécutive de l'UNOPS.

L'UNOPS travaille dans le domaine des infrastructures au Népal depuis cinq ans, construisant et améliorant des installations publiques. Depuis le début de 2015, l'équipe de l'UNOPS travaille sur un projet financé par le ministère britannique du Développement international afin de soutenir l'amélioration des services de police à travers le pays. Ce projet permettra d'améliorer les équipements et de développer les infrastructures, tout en soutenant l'élaboration de systèmes de gestion de la performance pour les forces de police népalaises. Au total, le projet couvrira 28 districts du Népal, y compris des zones qui n'ont pas été touchées par les séismes. Ainsi, l'équipe de l'UNOPS continuera ses activités régulières, en plus de soutenir les interventions à court et à long terme en réponse à la catastrophe.

 

Pour en savoir plus sur le rôle de l’UNOPS en matière de construction d’infrastructures durables, veuillez lire : http://unchronicle.un.org/article/goal-9-sustainable-future-infrastructure/

[1] http://un.org.np/sites/default/files/15.05.13%20Nepal%20Eartquake%20Human%20Casualities.jpg