UNOPS

03/12/2012

L'UNOPS fait valoir les droits des personnes handicapées

L’UNOPS intensifie ses efforts pour s’assurer que tous ses projets garantissent les droits et l’accès des personnes handicapées.

Dans le cadre de sa politique pour des infrastructures durables, laquelle requiert de toutes les activités de l’UNOPS dans le domaine des infrastructures qu’elles adoptent une approche durable basée sur les droits de l’homme, l’organisation s’est engagée à mettre en œuvre ses projets d’infrastructures conformément à la Convention relative aux droits des personnes handicapées. Cet engagement signifie notamment d’adopter la « conception universelle » définie dans la convention afin d’assurer l’égalité d’accès de tous aux infrastructures et aux services.

Près de 15 pour cent de la population mondiale est atteinte d’un handicap, un pourcentage démesuré de ces personnes provenant de pays à faibles revenus. Les obstacles à l’égalité d’accès participent à la dégradation de la situation sanitaire, à une plus grande dépendance, à un taux de pauvreté plus élevé, à de plus faibles taux de réussite scolaire, à une plus faible participation économique et à une plus faible participation à la vie en société pour les personnes handicapées. La Journée internationale des personnes handicapées est soulignée chaque année le 3 décembre afin de sensibiliser la population à ce sujet et de promouvoir l'égalité d'accès.

En Haïti et à Sri Lanka, l’UNOPS collabore avec Handicap International pour fournir aux ingénieurs et architectes locaux des formations sur la conception universelle. Grâce à cela, cette approche est intégrée dans la construction des abris d’urgence dans ces deux pays.

À travers le Programme européen de partenariat avec les municipalités (EU PROGRES), financé par l’Union européenne et les gouvernements suisse et serbe, l’UNOPS met en œuvre 26 projets d’infrastructures bénéficiant directement aux personnes handicapées de Serbie. Ces projets prévoient notamment la construction et la rénovation d'écoles, d’installations sanitaires, de marchés de fruits, légumes et produits laitiers et d'autres bâtiments publics conformément aux normes de la conception universelle. Douze autres projets se concentrent également sur le respect des droits des personnes handicapées.

« Étant donné qu’un handicap est une combinaison entre l’état de santé de la personne et le milieu dans lequel elle vit, nous travaillons à construire des environnements sans obstacle à l’accessibilité afin que tous puissent y vivre, s’y développer et y participer pleinement », affirme Bruce McCaron, Directeur du Bureau régional de l’UNOPS pour l’Amérique du Nord.

Les projets de l’UNOPS favorisent également l’embauche de personnes handicapées. Dans les villes serbes de Vranje, Raška et Novi Pazar, 21 personnes handicapées ont obtenu un emploi temporaire ou permanent dans le cadre des projets d'EU PROGRES. Dans la province d’Uruzgan, en Afghanistan, dans le cadre d’un projet financé par l’Agence australienne pour le Développement international et mis en œuvre en partenariat avec le gouvernement afghan, des personnes handicapées ont été embauchées pour la construction et la réhabilitation des routes rurales.

Pour le compte du Programme des Nations Unies pour le développement et du Département des opérations de maintien de la paix des Nations Unies, l’UNOPS met également en œuvre des programmes d’aide aux victimes de mines antipersonnel et de munitions non explosées en Afghanistan, au Soudan, en Somalie, au Tchad, au Darfour et en République démocratique du Congo.

En outre, l’UNOPS élabore actuellement une politique d’achats responsables qui va souligner un engagement similaire à l’égard de la promotion des droits des personnes handicapées et de l'égalité d'accès.