UNOPS

04/06/2012

L’UNOPS publie une politique en matière d’infrastructures durables

L’UNOPS a adopté une nouvelle politique afin d'intégrer le développement social et économique et la protection de l’environnement aux processus de conception et de mise en œuvre de toutes les activités en matière d’infrastructures.

Compte tenu de son rôle central au sein du système des Nations Unies en matière de développement d’infrastructures physiques, l’UNOPS s’est engagé à améliorer le respect des droits de l’homme et les conditions de vie de tous grâce à des projets d’infrastructures mis en place au sein de communautés.

Pour le compte de ses partenaires, l’UNOPS a mis en œuvre en 2011 pour plus de 318 millions de dollars de projets d’infrastructures, souvent dans des contextes parmi les plus difficiles au monde, du Soudan du Sud à Haïti en passant par l’Afghanistan.

Cette politique décrit comment les équipes de projet de l’UNOPS doivent tenir compte de l’équilibre hommes-femmes, du travail décent, de la santé et la sécurité, de l’accessibilité pour les personnes handicapées, de l’utilisation durable des ressources, des changements climatiques et de bien d’autres facteurs, tant avant que pendant la mise en œuvre des projets.

De cette façon, l’UNOPS cherche à maximiser les effets positifs du développement d’infrastructures tout en éliminant ou réduisant ses effets négatifs. Grâce à cette politique, l’UNOPS joint ses efforts à ceux de l’ensemble du système des Nations Unies afin de construire un avenir durable.

Selon les termes de Jan Mattsson, Directeur exécutif de l’UNOPS : « Cette politique reflète l’engagement de l’UNOPS à assurer à ses partenaires et bénéficiaires des services respectant les normes internationales les plus exigeantes en matière de qualité. »

Consultez la Politique de l’UNOPS pour des infrastructures durables en français, en anglais ou en espagnol.