UNOPS

05/08/2013

Les achats de l’ONU en 2012 se chiffrent à 15,4 milliards de dollars

COPENHAGUE – La valeur des biens et services achetés par les Nations Unies en 2012 se chiffre à 15,4 milliards de dollars, principalement dans les domaines pharmaceutique, médical, alimentaire, des transports et de la construction.

Le Rapport statistique annuel 2012 sur les activités d’achats de l’ONU a été élaboré par l’UNOPS pour le compte du système de l’ONU. Celui-ci montre que les entités ayant mené les plus importantes activités d’achats sont, par ordre décroissant, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la Division des achats des Nations Unies, le Programme alimentaire mondial (PAM), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et le Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS).

Les chiffres de 2012 représentent une hausse de 1,1 milliard de dollars comparativement à l’année précédente, en grande partie due à la production de rapports plus détaillés.

Le rapport présente des données et des analyses sur les biens et les services achetés par le système de l’ONU pour soutenir ses opérations, fournissant des informations essentielles aux entités de l’ONU, aux gouvernements, aux fournisseurs, aux donateurs et au milieu universitaire. Il inclut des informations sur les achats de l’ONU par pays fournisseur, une analyse des tendances des achats de l’ONU effectués auprès de pays en développement et de pays à économie en transition ainsi que des informations sur les achats de l'ONU auprès de membres du Comité d’aide au développement de l’OCDE.

Le rapport fournit également des données sur les fournisseurs qui ont signé le Pacte mondial, lequel favorise la responsabilité sociale des entreprises, plus particulièrement à l’égard des droits de l'homme, des conditions de travail, de l’environnement et de la lutte contre la corruption. Les Nations Unies encouragent fortement les fournisseurs à souscrire à cette initiative et travaillent avec ses membres afin de prendre des décisions en matière d’achats qui tiennent compte du coût total du cycle de vie des produits et favorisent le développement durable. L’initiative compte plus de 10 000 membres.

Les achats auprès de fournisseurs signataires du Pacte mondial ont fortement augmenté en 2012, comptant pour 22 pour cent des contrats de 30 000 dollars ou plus, soit quatre pour cent de plus que les 18 pour cent enregistrés en 2010 et 2011.

Les données de 2012 montrent également une augmentation positive des achats de l’ONU auprès de pays en développement et de pays à économie en transition. Ces achats ont augmenté de près d'un demi-milliard de dollars et représentent maintenant 62 pour cent du total des achats de l'ONU. Au cours des dernières années, les activités d’achats auprès de ces pays ont augmenté deux fois plus rapidement que celles auprès de pays développés.

Cinq des dix principaux pays fournisseurs des organisations de l’ONU en 2012 étaient des pays à économie en transition : l’Afghanistan, la Fédération de Russie, l’Inde, le Kenya et le Soudan. Le Kenya apparaît dans les dix premiers pour la première fois depuis 2006. Le pays a fourni de la nourriture, du carburant, des matériaux de construction et des services liés aux transports et à la construction à la Division des achats des Nations Unies, au PAM et au PNUD.

Dans l’ensemble, les plus importants pays fournisseurs étaient les États-Unis d’Amérique (1,49 milliard de dollars), suivi de l’Inde (875,3 millions de dollars) puis de l’Afghanistan (692,5 millions de dollars).

Principalement grâce à ces rapports plus détaillés, nous pouvons voir que l’achat de services par l’ONU, en comparaison à l’achat de biens, a augmenté de 1,4 milliard de dollars en 2012, comptant maintenant pour 56 pour cent du total. Les principales catégories de services, comme en 2011, étaient les services de transport, les services logistiques et les services d’entreposage, représentant approximativement 2,1 milliards du total des dépenses de l’ONU, un résultat semblable à celui de l’année précédente.

Pour la cinquième année consécutive, l’UNOPS a accompagné le rapport d’un supplément thématique portant sur un sujet d’importance en matière d’achats. Pour 2012, le supplément concerne l’équilibre entre les considérations d’ordre social, environnemental et économique dans le cadre des activités d’achats, une pratique souvent qualifiée d’achats responsables. Il contient divers articles et études de cas provenant du milieu universitaire, des secteurs public et privé et des Nations Unies. Dans le contexte des activités mondiales pour promouvoir des modes de consommation et de production durables afin de réaliser les objectifs du Millénaire pour le développement, le supplément fournit un aperçu des problèmes et défis auxquels sont confrontés les professionnels du domaine des achats responsables.

Le rapport ainsi que le supplément peuvent tous deux être téléchargés à partir du site Internet de l'UNOPS et du Portail mondial pour les fournisseurs des organismes des Nations Unies (UNGM).