UNOPS

11/03/2015

Communiqué de presse : Des organisations de la société civile irakienne félicitées pour leur travail humanitaire

ERBIL – Le travail de 27 organisations de la société civile irakienne en soutien aux personnes déplacées et aux communautés hôtes du centre et du sud de l’Irak a été officiellement reconnu.

La représentante adjointe du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en Irak, Grainne Ohara, s'est jointe à des membres du Parlement et des représentants du gouvernement fédéral pour célébrer les réalisations d'organisations de la société civile dans le cadre d'un projet de secours humanitaires prévoyant l'octroi de subventions à effet rapide financé par le HCR et mis en œuvre par l'UNOPS.

« Je suis ravie de reconnaître les efforts d'organisations de la société civile de partout en Irak pour fournir une aide importante aux personnes déplacées les plus vulnérables au pays, et je remercie le HCR et l'UNOPS pour leur soutien à la mise en œuvre de ce projet », a affirmé Tavga Ahmad, présidente du Comité de la société civile du Conseil des représentants.

Les 27 bénéficiaires des subventions ont été choisis parmi plus de 300 organisations candidates par un comité de représentants du HCR, de l'UNOPS et de la société civile irakienne.

Des microfinancements d'une valeur totale supérieure à 915 000 dollars ont été octroyés à des organisations de la société civile dans 13 provinces, notamment celles d'Anbar, de Kirkuk et de Ninewa. Le montant de chaque subvention allait de 9000 à 46 000 dollars, et les activités financées comprenaient la prestation de services médicaux gratuits, l'organisation de foires et voyages récréatifs pour des enfants vivant dans des camps de personnes déplacées, la distribution de nourriture, de matériel pédagogique et d'articles d'hygiène, ainsi que l'organisation de formations professionnelles pour les personnes déplacées.

« Face à un nombre accablant de personnes déplacées, on peut croire qu'il n'y a pas de solution, mais nous ne devons pas oublier ce que des Irakiennes et Irakiens de bonne volonté peuvent réaliser, même avec de petites sommes d'argent. Nous devons poursuivre ces projets, et nous sommes reconnaissants envers le Royaume d'Arabie saoudite pour sa généreuse contribution ayant permis l'octroi de ces subventions », a affirmé la représentante adjointe du HCR en Irak, Grainne Ohara.

Dans un effort pour améliorer le soutien pratique aux communautés hôtes qui ont démontré une hospitalité et une générosité exceptionnelles, les régions prioritaires ont été celles où se trouvent les plus grandes concentrations de personnes déplacées. « L'aspect le plus important est peut-être que ces initiatives ont été conçues et mises en œuvre par la société civile irakienne, de façon que les citoyens irakiens ont pu identifier et répondre à leurs propres besoins », a précisé Kareem Elbayar, responsable de l'UNOPS pour le Programme de réconciliation de la société civile.

 

Depuis janvier 2014, le nombre de personnes déplacées en Irak est estimé à 2,4 millions, dont 1,6 million seraient actuellement dans le sud et le centre du pays. Le nombre important et croissant de personnes déplacées représente un immense défi pour les communautés hôtes. Il est essentiel de soutenir ces communautés pour que les personnes déplacées continuent d'être accueillies et pour réduire la pression sur les ressources locales des communautés hôtes.

 

 

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec :

Bathoul Ahmed, responsable régional adjoint à l'information à Erbil : + 962 7 9022 4281

Kareem Elbayar, responsable de l'UNOPS pour le Programme de réconciliation de la société civile à Erbil : +964 751 014 9245