UNOPS

07/08/2015

Communiqué de presse : Mise en place du premier système de suivi de la collecte des déchets à Sri Lanka

BATTICALOA : Grâce à des fonds de l’Union européenne, l’UNOPS a collaboré avec Mobitel Sri Lanka afin d’améliorer le suivi de la collecte des déchets dans le district de Batticaloa, à l’est de Sri Lanka, au bénéfice de près de 400 000 résidents.

La gestion de la collecte des déchets à Batticaloa a posé d'importants défis aux autorités du district, notamment en raison de mécanismes de suivi insuffisants et de ressources inadéquates. L'amélioration des systèmes de collecte est essentielle à la réduction des risques sanitaires associés à une mauvaise élimination des déchets tels que la contamination de l'eau et les maladies dues à la prolifération des moustiques. Afin d'éliminer ces risques, l'UNOPS, en collaboration avec Mobitel Sri Lanka, a soutenu huit autorités locales afin de mettre en place un système simple et moderne de suivi de la collecte des déchets, une première au pays.

Appelé « M-track », ce système fournit diverses informations, notamment l'emplacement, le parcours, la vitesse, la distance parcourue, la consommation de carburant ainsi que les possibles retards des camions à ordures, permettant ainsi une plus grande productivité et une collecte plus efficace.

« Mettre en place un système intégré, efficace et durable de gestion des déchets solides requiert des solutions techniques adéquates, des capacités organisationnelles suffisantes et la coopération d'un grand nombre de parties prenantes », affirme Mme Libuse Soukupova, chef de la coopération pour l'Union européenne à Sri Lanka. « Je suis très heureuse que le système de suivi des camions à ordures aide les autorités de Batticaloa à améliorer l'efficacité et la productivité des activités de collecte, tout en éliminant l'utilisation non autorisée des camions ainsi que la perte de temps et d'argent. »

Cette initiative a été mise en place grâce au soutien financier de l'Union européenne, au moyen d'un programme de développement de districts (EU-SDDP) de 60 millions d'euros, mis en œuvre par six agences dont l'UNOPS. Le programme vise à aider le gouvernement de Sri Lanka à promouvoir le développement social et économique dans sept districts touchés par des conflits.

« Le système M-track va nous aider à relever le défi que présentait la bonne gestion de la collecte des déchets. Les données historiques ainsi que les rapports sur la distance parcourue par les camions vont nous permettre d'améliorer l'efficacité de nos activités », affirme un responsable local du développement qui a été formé à l'utilisation du système.

Afin d'atteindre les objectifs principaux de développement des districts du programme EU-SDDP, l'UNOPS favorise une gestion environnementale durable, construit et réhabilite des infrastructures sociales, et renforce les capacités locales dans les districts de Batticaloa, de Mannar et de Vavuniya, au bénéfice de plus de 600 000 personnes.