UNOPS

06/03/2015

Communiqué de presse : L’UNOPS et le gouvernement du Japon vont réparer des infrastructures endommagées par des inondations au Darfour

KHARTOUM – Le gouvernement du Japon et le Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS) ont signé un accord visant la réhabilitation d’écoles et de centres de santé endommagés par les inondations de 2014 dans le Darfour-Nord.

Le projet de réhabilitation d'urgence d'installations de services essentiels à El Fasher va être mis en œuvre par l'UNOPS d'avril 2015 à mars 2016. D'une valeur de 750 000 dollars, ce projet financé par le Japon visera la réhabilitation de six écoles et de deux centres de santé endommagés par les inondations de 2014, avec pour objectif de permettre aux bénéficiaires d'accéder à nouveau à ces installations en toute sécurité.

Le Soudan a connu d'importantes inondations l'année dernière durant la saison des pluies. La ville d'El Fasher, capitale de l'un des cinq États du Darfour, a été lourdement touchée et de nombreux bâtiments ont été endommagés. En raison des dégâts subis par les écoles et les centres de santé, environ 4500 enfants se sont retrouvés sans accès à des installations scolaires sûres, et plus de 16 000 personnes sans accès à des installations sanitaires sûres.

« J'ai le plaisir d'annoncer le début des travaux de ce projet de réhabilitation d'écoles et de cliniques d'El Fasher endommagées par les fortes pluies de 2014. L'année dernière, en collaboration avec l'UNOPS, le Japon a réhabilité une installation désuète de traitement des eaux usées à El Fasher. Ce nouveau projet démontre la volonté du Japon de continuer à aider cette importante ville. Je crois que l'éducation est un élément essentiel pour établir un climat de paix durable. L'éducation ne devrait jamais être interrompue. J'espère que ce projet permettra de fournir des écoles et cliniques résistantes aux inondations afin de répondre de manière plus stable aux besoins humains fondamentaux que sont l'éducation et la santé », a affirmé S.E. M. Hideki Ito, ambassadeur du Japon au Soudan.

Robbert Bekker, directeur du bureau de l'UNOPS au Soudan, a mentionné : « L'UNOPS apprécie son partenariat soutenu avec le gouvernement du Japon en matière de réduction des risques de catastrophe. Ce projet à El Fasher sera un autre exemple concret de notre collaboration visant à réduire les effets des catastrophes naturelles dans des milieux fragiles comme le Darfour. »

L'UNOPS travaille au Soudan depuis 2005 et possède une vaste expérience pour soutenir le gouvernement et ses partenaires internationaux dans le cadre de projets humanitaires, de relèvement et de développement durable.

 

Pour les demandes de la presse, veuillez communiquer avec :

Kazuyo Mitsuhashi, coordonnateur de projet de l'UNOPS, sudan.info@unops.org, tél. : +249 (0) 991 35 80 43