UNOPS

01/06/2015

Communiqué de presse : le Japon et l’UNOPS continuent à collaborer pour améliorer l’accès à l’eau au Soudan

El-Fasher - Le Japon va financer la réhabilitation d’une station de traitement des eaux usées, améliorant ainsi l’alimentation en eau pour la population locale.

S.E. M. Hideki Ito, ambassadeur du Japon au Soudan, a visité une station de traitement des eaux usées à El-Fasher, qui est en cours de réhabilitation par l'UNOPS grâce au financement du Japon. L'objectif est d'utiliser de manière plus efficace les sources d'eau de surface afin de réduire le risque de pénurie et de sécheresse dans la ville d'El-Fasher. En 2014, le gouvernement du Japon et l'UNOPS ont signé un accord de 500 000 dollars visant à mettre en œuvre ce projet de réhabilitation.

L'accroissement continu de la population dans les principales villes du Darfour a accentué la pression sur les infrastructures et les sources d'approvisionnement en eau en milieu urbain, augmentant le risque de pénurie et, par conséquent, les effets négatifs sur les communautés vulnérables.

L'UNOPS possède beaucoup d'expérience dans la mise en œuvre de projets de développement de systèmes d'alimentation en eau au Darfour. Par exemple, dans le cadre du Projet d'approvisionnement en eau en milieu urbain, l'UNOPS a collaboré à l'amélioration de l'accès à l'eau potable pour plus de 240 000 personnes dans les capitales de quatre États de l'ouest du Soudan. Dans le cadre du projet, l'UNOPS a soutenu les autorités de gestion de l'eau en milieu urbain en participant au renforcement des capacités de leurs employés, en fournissant des systèmes de gestion financière, en formant le personnel et en enseignant la gestion de la performance. L'UNOPS a déjà travaillé avec le gouvernement du Japon, l'un des principaux donateurs soutenant le secteur de l'eau dans le pays, afin de réhabiliter une station inutilisée de traitement des eaux usées.

Lors de sa visite, S.E. M. Ito a déclaré qu'il était heureux de soutenir les habitants d'El-Fasher en améliorant leur accès à des sources d'eau potable, un secteur vital qui constitue l'une des priorités du Japon au Soudan. L'ambassadeur a également précisé que l'aide du Japon à El-Fasher se poursuivra et que des experts japonais aideront l'autorité responsable de l'alimentation en eau à répondre aux attentes de la population. Il espère que le Darfour, guidé par les réussites d'El-Fasher, parviendra à instaurer la paix et encourager le développement.

Par ailleurs, l'ambassadeur Ito a annoncé le lancement de deux nouveaux projets au Darfour visant à réhabiliter des écoles et des centres de soins de santé dans des régions touchées par des inondations. Grâce au financement du Japon, l'UNOPS interviendra également dans le domaine de la sécurité de l'approvisionnement en eau.

M. Said Hashmat Sadat, chef de projets à l'UNOPS, a remercié le gouvernement du Japon pour son soutien continu, fournissant des fonds essentiels au développement et à la réhabilitation d'infrastructures au Soudan.

 

Pour les demandes de la presse, veuillez communiquer avec :

Afaf Doleeb, assistante de programme à l'UNOPS, sudaninfo@unops.org,
tél. : +249(0)991358043