UNOPS

25/06/2015

Communiqué de presse : Signature d’un nouvel accord avec la Banque centraméricaine d’intégration économique

TEGUCIGALPA - L’UNOPS et la Banque centraméricaine d’intégration économique (BCIE) ont signé un accord-cadre de coopération pour une mise en œuvre efficace et transparente de projets de développement dans cette région du monde.

La BCIE, dont le siège est situé à Tegucigalpa et les bureaux annexes répartis dans l'ensemble de l'Amérique centrale, a été fondée en 1960 par les gouvernements du Guatemala, d'El Salvador, du Honduras, du Nicaragua et du Costa Rica.

Ce nouvel accord permettra d'améliorer les capacités de ses pays membres à concevoir, mettre en œuvre et gérer de manière efficace des projets publics tout comme des initiatives issues de partenariats entre les secteurs public et privé.

Il permet de renforcer le cadre de coopération afin de faciliter la collaboration entre l'UNOPS et la BCIE dans trois domaines principaux : la gestion des connaissances, les partenariats pour le développement et les processus d'intégration régionale.

L'accord a été signé à Tegucigalpa par le Vice-Président exécutif de la BCIE, Alejandro Rodriguez, et la Directrice exécutive de l'UNOPS, Grete Faremo, qui a réaffirmé l'engagement des deux institutions envers le renforcement des capacités nationales pour une gestion plus facile et transparente des achats publics et des travaux d'infrastructures.

Ce type de partenariat, qui inclut des acteurs clés tels que l'UNOPS, nous permettra d'être plus efficaces et de renforcer les effets de nos activités de développement », a expliqué M. Rodriguez, soulignant que : « Ce partenariat nous permettra de mieux collaborer avec les pays membres pour la mise en œuvre de programmes et de projets. »

« Cet accord marque le début d'une nouvelle période dans les 20 années de collaboration entre l'UNOPS et la BCIE », a déclaré Mme Faremo, ajoutant que : « En combinant l'expérience et les connaissances de la BCIE et l'expertise de l'UNOPS en matière de mise en œuvre, nous pouvons contribuer à bâtir un monde meilleur, à lutter contre les inégalités et à favoriser un développement durable pour tous. »

La signature de l'accord s'est déroulée lors de la première étape d'une visite régionale de Mme Faremo, qui a participé à plusieurs réunions de haut niveau et a réaffirmé l'engagement de l'UNOPS envers l'aide à la population du Honduras grâce à un processus de modernisation du secteur public du pays.

« C'est un privilège pour l'UNOPS de soutenir le Honduras dans ses efforts pour augmenter l'efficacité, les économies d'échelle et la transparence de son secteur public, en particulier dans le domaine de la santé, afin de lutter contre la corruption, » a déclaré Mme Faremo à la suite d'une réunion avec S.E. le président du Honduras, M. Juan Orlando Hernandez.

En 2014, grâce aux services d'achats rapides et transparents de l'UNOPS, le gouvernement du Honduras a acheté des médicaments et du matériel médical à prix réduit lui permettant de payer jusqu'à 300 pour cent de moins que le prix de référence.