UNOPS

27/03/2015

Communiqué de presse : Améliorer l’accès des communautés rurales du Myanmar aux services financiers

YANGON – La Secrétaire générale adjointe de l’ONU et Directrice exécutive de l’UNOPS, Mme Grete Faremo, s’est rendue à Pakokku, où un projet de microfinancement en milieu rural est géré par le fonds Pact Global Microfinance.

Les activités menées à Pakokku font partie d'un projet à plus grande échelle mis en œuvre grâce au financement du Fonds d'affectation spéciale pour les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire (LIFT), géré par l'UNOPS. Le projet permet aux personnes démunies et vulnérables du pays d'accéder à des services financiers. Après seulement trois ans, le projet est maintenant financièrement indépendant, ce qui a permis au LIFT de mettre fin à sa contribution.

« Cela est le signe d'un changement durable et d'un avenir meilleur », a déclaré Mme Faremo. « L'accès à des services financiers est essentiel pour permettre aux familles vivant dans des régions rurales d'augmenter et de diversifier leurs revenus. Le LIFT a été mis en place dans le but d'aider le Myanmar à atteindre le premier objectif du Millénaire pour le développement, lequel vise à éliminer l'extrême pauvreté et la faim. L'autofinancement du projet illustre l'importance des progrès réalisés. »

Grâce au projet, 21 millions de dollars ont été versés à plus de 37 000 bénéficiaires à travers le pays depuis 2012. Cinquante-sept pour cent des crédits octroyés sont destinés à des activités agricoles, le reste ayant été attribué à des petites entreprises dans des villages de la zone aride et de l'État de Shan. Le projet fournit également des formations informelles sur les activités commerciales à tous les bénéficiaires de microfinancements, dont 98,5 pour cent sont des femmes.

« Le LIFT vient de clore l'appel d'offres pour la prochaine étape de son programme d'accès aux services financiers, d'une valeur de 40 millions de dollars US », a indiqué Mme Faremo. « Conformément à la politique du gouvernement, cette démarche est la preuve de l'engagement du LIFT à améliorer l'accès des populations les plus vulnérables du pays aux services financiers. »

​Le Fonds d'affectation spéciale pour les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire travaille au Myanmar à l'amélioration de la qualité de vie des personnes démunies de milieux ruraux. Géré par l'UNOPS, il est financé par l'Australie, le Danemark, les États-Unis d'Amérique, la France, l'Irlande, l'Italie, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Suède, la Suisse et l'Union européenne.​