UNOPS

20/05/2014

Donner la parole à Bornéo sur les changements climatiques

Les pêcheurs et exploitants de caoutchouc de Buntoi n’auraient jamais pensé devenir un jour des « pionniers en matière de changements climatiques ».

Pourtant, grâce à l'ouverture en plein milieu de leur village du premier Centre de communication d'Indonésie sur le climat, c'est exactement ce que leur communauté est devenue.

Buntoi est un village isolé de près de 3000 habitants, reclus au fond des denses forêts tropicales de la province du Kalimantan central, sur l'île de Bornéo, en Indonésie. Le Kalimantan central compte parmi les régions les plus pauvres d'Indonésie : près de 40 pour cent de sa population vit dans la pauvreté. Les zones humides naturelles de cette province sont menacées par l'exploitation forestière intense et les pratiques agricoles non durables, lesquelles libèrent des quantités considérables de dioxyde de carbone dans l'atmosphère et contribuent fortement aux émissions de gaz à effet de serre du pays.

Le partage de connaissances en faveur de l'environnement

En 2012, l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture, le Bureau des Nations Unies pour la coordination de l'initiative REDD+ en Indonésie et l'UNOPS ont lancé un projet visant à construire un centre de communication sur le climat dans la province du Kalimantan central. Ce projet a été créé en vue de combattre l'exploitation forestière illégale, de préserver les forêts et les zones humides existantes et de fournir d'autres moyens de subsistance aux communautés.

Mis en œuvre par l'UNOPS grâce à des fonds du gouvernement de la Norvège, il a créé un espace où les membres des communautés locales peuvent établir des liens entre eux et le monde extérieur, partager des informations et augmenter leur résistance aux effets des changements climatiques. Il permet aux communautés de bénéficier du partage de connaissances international et intergénérationnel sur les questions du climat et des moyens durables de préserver l'environnement.

Un exemple à suivre

« 100 pour cent des besoins en énergie de ce bâtiment sont couverts par l’énergie solaire, ce qui en fait un modèle en termes d’alimentation en énergie durable. »

– John Girsang
Chef des travaux à l’UNOPS

Officiellement ouvert en septembre 2013, le Centre de communication sur le climat est un bâtiment respectueux de l'environnement construit selon des méthodes traditionnelles par des membres de la communauté locale à partir de matériaux locaux, et il est entièrement alimenté à l'énergie solaire.

En étroite collaboration avec les parties prenantes locales ainsi qu'avec des organisations nationales et internationales, l'UNOPS a fourni des services d'achats et des conseils techniques aux entrepreneurs et ouvriers locaux participant au projet.

L'initiative REDD+

Le Centre de communication a été élaboré dans le cadre d'un partenariat d'une valeur d'un milliard de dollars signé entre l'Indonésie et la Norvège visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre en Indonésie. Ce partenariat vise à combattre les effets des changements climatiques en Indonésie grâce au Programme de réduction des émissions liées au déboisement et à la dégradation des forêts (REDD+). L'initiative internationale REDD+ a pour objectif d'aborder le problème des changements climatiques grâce à des mesures incitatives pour la protection des forêts et la mise en place de pratiques durables.

En raison de l'exploitation forestière et minière intensive dans cette province, le Kalimantan central a été choisi pour mettre en place des projets pilotes de REDD+ afin de réduire la déforestation, la dégradation de forêts et les émissions de carbone et de renforcer l'engagement des gouvernements central et provincial à lutter contre les effets des changements climatiques. À la fin de l'année 2013, le Centre de communication a organisé un événement auquel ont participé quelque 75 pays partenaires de l'initiative REDD+.

 

 

L'UNOPS et la durabilité

« Dans ce centre, les membres de nos communautés peuvent échanger des informations sur les changements climatiques avec des représentants des gouvernements, des autorités locales ainsi qu’avec des experts internationaux. »

– Tambang Arah
Chef du village Buntoi

Ce projet est conforme à l'engagement de l'UNOPS envers le développement social, environnemental et économique durable. L'UNOPS est signataire de l'accord entre le gouvernement d'Indonésie et les Nations Unies visant à coordonner le programme REDD+ dans le pays. Il s'agit de l'un des premiers projets REDD+ mis en œuvre par les Nations Unies. Il a renforcé l'engagement de l'Organisation à soutenir ce programme, exprimé lors de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques tenue en Pologne en novembre 2013.

 

Nos activités