UNOPS

30/01/2012

Construire des abris pour les victimes des inondations au Pakistan

En juillet 2010, de fortes pluies de mousson ont causé une catastrophe sans précédent au Pakistan. L’UNOPS compte participer au relèvement rapide dans la province du Sindh en construisant environ 4000 abris d’une pièce dans les régions les plus touchées.

​En juillet 2010, de fortes pluies de mousson ont causé une catastrophe sans précédent au Pakistan, inondant près d’un cinquième du pays et touchant plus de 20 millions de personnes. Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies, les terribles inondations subies par le Pakistan constituent l’une des catastrophes naturelles les plus dévastatrices des dernières décennies. Dans la seule province du Sindh, selon les rapports de l’autorité de gestion des catastrophes du gouvernement provincial, les inondations auraient détruit plus de 850 000 maisons, bouleversant les vies de plus de 7 millions de personnes. Pour faire face aux conséquences des inondations, plus de 4000 camps ont été installés dans la province du Sindh afin d’accueillir plus de 1,6 million de personnes déplacées.

Grâce au financement du Bureau de l’assistance aux pays étrangers en cas de catastrophe (OFDA) de l’USAID, l’UNOPS compte participer au relèvement rapide dans la province du Sindh en construisant environ 4000 abris d’une pièce dans les régions les plus touchées du district de Dadu. Au moment où les familles déplacées commencent à regagner les régions affectées, ces abris apporteront une solution plus sûre et plus durable que les camps de fortune actuels et les maisons en terres.

Les produits du projet

Le projet fournit trois types d’aide en fonction des besoins des familles bénéficiaires. Ces besoins, ainsi que l’ordre de priorité des familles, ont été définis en étroite collaboration avec l’autorité de gestion des catastrophes du gouvernement de la province du Sindh.

Le premier type d’aide consiste à fournir à la famille bénéficiaire les matériaux et un soutien technique afin qu’elle construise elle-même un abri d’une pièce. Le deuxième type consiste à fournir un abri complet, y compris la main d’œuvre, à des ménages considérés comme « vulnérables », notamment ceux dont le chef de famille est une femme, une personne âgée ou une personne handicapée. Le troisième type d’aide consiste à fournir une trousse de réparation aux familles dont la maison a été endommagée à moins de 40 pour cent.

La conception des abris

En s’appuyant sur les directives techniques du groupe d’actions thématiques du Pakistan sur les abris d’urgence et en tenant compte des risques climatiques présents dans la province du Sindh, l’UNOPS a conçu les plans pour la construction d’abris d’une pièce unique de 22,5 mètres carrés. En plus d’utiliser les ressources de façon rationnelle, ces abris ont été conçus et construits conformément aux normes internationales et aux techniques de pointe en matière de réduction des risques liés aux catastrophes naturelles, offrant ainsi une bonne intégrité structurelle face aux intempéries.

Une fois leur construction terminée, ces abris pourront accueillir jusqu’à sept personnes, soit la taille moyenne des ménages au Pakistan.

La fabrication et la construction des abris

Dans la mesure du possible, l’UNOPS veille à ce que les matériaux de construction proviennent des marchés locaux afin de stimuler l’économie locale tout en réduisant les coûts et les délais de transport. En plus d’employer une main-d’œuvre locale, l’UNOPS propose aux familles des activités de formation en matière de construction d’abris. En utilisant des techniques et matériaux connus de la population et en assurant une formation technique, l’UNOPS crée des emplois et des sources de revenus.

Les partenariats locaux

L’UNOPS reconnaît l’importance des partenaires locaux pour la bonne exécution des projets. Dans la province du Sindh, les organisations locales reçoivent des formations intensives afin de s’assurer que la mise en œuvre et la gestion financière du projet sont conformes aux procédures de l’UNOPS. Les ingénieurs et spécialistes responsables des abris reçoivent des instructions relatives aux techniques de construction, aux bonnes pratiques en matière de sécurité, au suivi ainsi qu’à la présentation de rapports. De plus, les employés travaillant sur le terrain apprennent des techniques de sensibilisation de la population ainsi que d’évaluation des besoins et de collecte de données.

 

Nos activités