UNOPS

15/12/2014

Relier les communautés locales au Pakistan

Pour le compte du Fonds saoudien pour le développement, l’UNOPS aide le gouvernement de la province de Khyber Pakhtunkhwa à réhabiliter huit ponts et deux canaux d’irrigation détruits par des inondations.

Le projet de reconstruction, d'une valeur de 2,9 millions de dollars, vise à relancer l'économie locale et améliorer l'accès aux services sociaux de base dans certaines zones parmi les plus difficiles au Pakistan, notamment le district de Kalam.

« La construction de ces huit ponts reliera les communautés locales », explique Arif Khan, commissaire adjoint du village de Bahrain, dans le district de Swat. « Les enfants pourront aller à l'école, les personnes malades pourront avoir accès aux cliniques et les agriculteurs pourront transporter facilement leurs légumes. »

Actuellement au stade de la phase 1, ce projet de deux ans vise à reconstruire huit ponts piétonniers et deux canaux d'irrigation alimentant 25 000 acres de terres agricoles, qui bénéficieront directement à 21 000 résidents locaux.

Kalam est l'un des districts pakistanais à avoir été ravagés par les pluies torrentielles et les crues éclair qui ont touché le pays en 2010 — les plus meurtrières depuis des décennies. Ces inondations ont gravement endommagé les infrastructures environnantes, détruisant les systèmes d'irrigation et emportant les ponts qui reliaient les habitants aux services sociaux. Ces sinistres ont largement perturbé les activités agricoles et les moyens de subsistance dans la région, notamment ceux liés à l'industrie hôtelière locale, qui avait longtemps été une importante source de revenus pour les habitants de Kalam.

« Notre terre est fertile et une fois nos canaux d'irrigation réhabilités, nous pourrons cultiver plus de légumes », déclare Bahadar Khan, un agriculteur local.

Une fois achevés, les travaux amélioreront l'accès aux services sociaux, notamment en permettant aux enfants de se rendre plus facilement aux écoles se trouvant de l'autre côté de la rivière. Le projet devrait également stimuler la croissance économique locale, notamment par le redressement de l'industrie touristique locale.

À l'heure actuelle, l'UNOPS est la seule entité de l'ONU à mettre en œuvre des projets d'infrastructures de manière directe dans le contexte difficile et rude de la province de Kalam, pour le compte du Fonds saoudien pour le développement.