UNOPS

03/02/2014

Combattre la maladie au Myanmar aux côtés du Fonds mondial

Pour le compte du Fonds mondial et en collaboration avec le gouvernement, l’UNOPS fournit des services essentiels en matière d’achats responsables au Myanmar.

Global Fund in Myanmar

Dans le cadre de ces activités, l’UNOPS a effectué l’achat d’articles médicaux d’une valeur totale de 26 millions de dollars, en plus de soutenir et renforcer les capacités nationales et d’assurer l’efficacité, la transparence et l’impartialité des processus d’achats.

Le Fonds mondial a été créé en 2002 et constitue la principale source de financement des programmes visant à lutter contre le sida, la tuberculose et le paludisme partout au monde.

En 2013, environ 216 000 personnes au Myanmar étaient atteintes du VIH, et plus de 290 000 personnes souffraient de la tuberculose. Plus de 632 000 cas de paludisme y sont également signalés chaque année.

Afin de lutter contre ces trois maladies, l’UNOPS est devenu en 2011, avec l’organisation Save the Children, l’un des deux récipiendaires principaux du Fonds mondial au Myanmar, dont la tâche consiste à coordonner et superviser la mise en œuvre de subventions d’une valeur de 273 millions de dollars sur une période de six ans (2011-2016).

L’achat de produits essentiels

Depuis que l’UNOPS remplit les fonctions de récipiendaire principal, l’organisation a acheté pour 14 millions de dollars de produits pharmaceutiques et pour 12 millions de dollars d’autres types d’articles médicaux au Myanmar. Ces produits incluent notamment des médicaments antirétroviraux, antipaludiques et antituberculeux, des tests de diagnostic, des moustiquaires de lit imprégnées d’insecticide et des appareils médicaux. L’UNOPS a également effectué l’achat de produits et services non médicaux comme du matériel informatique, des meubles, des véhicules, de l’équipement d’entreposage ainsi que des services d’entretien pour divers laboratoires. Afin de les soutenir ainsi que d’autres laboratoires dans la gestion de leurs chaînes d’approvisionnement, des installations d’entreposage centrales et régionales ont également été rénovées par l’UNOPS, grâce à diverses sources de financement.

Élaborer des outils et renforcer les capacités nationales

L’UNOPS a également élaboré des outils liés aux achats comme des procédures normalisées, des catalogues de produits et des systèmes de contrôle. Ces outils incluent notamment un système de suivi de l’information permettant de partager avec les partenaires et parties prenantes le statut de chaque produit de manière hebdomadaire, leur permettant ainsi de suivre le processus de livraison.

De plus, un système de gestion de la logistique a également été mis sur pied afin d’améliorer les processus d’entreposage et de distribution. En conformité avec sa volonté de renforcer les capacités nationales, l’UNOPS a fourni des formations sur le fonctionnement du système de gestion de la logistique à environ 1500 membres du personnel des programmes nationaux participant aux activités de lutte contre les trois maladies. L’UNOPS a également assuré la formation de sous-récipiendaires à l’égard d’autres importants processus liés aux achats et à la chaîne d’approvisionnement, notamment en matière de gestion des stocks et des entrepôts, de contrôle et d’assurance de la qualité, de gestion des risques et de production de rapports.

L’organisme de surveillance des aliments et des médicaments du Myanmar a également bénéficié d’un soutien technique pour la mise en place d’un système national de contrôle de la qualité des produits pharmaceutiques.

Global Fund Malaria Medication

Les normes les plus exigeantes en matière d’achats

Possédant plus de 30 ans d’expérience dans le domaine, l’UNOPS joue un rôle central au sein du système des Nations Unies en matière d’achats. Conformément à son engagement envers le développement durable, l’UNOPS travaille à intégrer des aspects liés à la durabilité à toutes ses activités d’achats. En savoir plus

Soulignant les services de l’UNOPS en matière d’achats responsables, Izaskun Gaviria, gestionnaire du portefeuille d’activités du Fonds mondial au Myanmar, a affirmé : « L’UNOPS au Myanmar compte sur une équipe compétente et expérimentée. À titre de récipiendaire principal, grâce à ses services d’achats, l’organisation joue un rôle essentiel dans l’amélioration de l’accès des personnes démunies aux traitements et aux soins. De plus, dans le cadre du mandat de l’organisation visant à favoriser la durabilité, l’UNOPS contribue au renforcement des capacités des entités nationales chargées de la gestion d’articles médicaux à toutes les étapes de la chaîne d’approvisionnement. »

 

Le fait de se conformer aux normes les plus exigeantes permet à l’UNOPS de grandement réduire les risques associés à ses activités d’achats au Myanmar. Grâce à une planification à long terme, l’organisation s’assure que les activités d’achats ont toujours lieu en temps opportun et évite ainsi d’éventuelles ruptures de stock. L’UNOPS adopte des procédures d’assurance de la qualité rigoureuses, notamment l’inspection avant expédition et l’échantillonnage par des organismes de contrôle indépendants. En collaboration avec l’organisme de surveillance des aliments et des médicaments, l’UNOPS effectue également un suivi de la qualité des produits après leur expédition grâce à des échantillonnages aléatoires à différentes étapes de la chaîne d’approvisionnement et à l’analyse par des laboratoires présélectionnés par l’Organisation mondiale de la Santé ou certifiés ISO 17015. De plus, l’UNOPS observe à la lettre les politiques du Fonds mondial ainsi que ses propres directives d’assurance de la qualité, contrôlant régulièrement les niveaux des stocks.

 

Nos activités