UNOPS

28/08/2015

Permettre aux enfants sri lankais d’apprendre dans un environnement sûr

De nouvelles installations scolaires aident près de 7000 enfants du district de Kilinochchi, au nord de Sri Lanka, à bénéficier de services d’éducation dans un environnement sûr et adapté.

Le district de Kilinochchi a été durement touché par des décennies de conflit, qui ont détruit les rares écoles existantes et affaibli le système d'éducation local.

De nombreuses écoles du district utilisaient des baraques de fortune et l'ombre des arbres pour y donner les cours et tenir des réunions, exposant souvent les enfants et les professeurs à la pluie, au vent et à la poussière. Le manque d'espace les empêchait également de proposer certains cours. En outre, les écoles souffraient du manque de toilettes et d'installations sanitaires adaptées, particulièrement pour les jeunes filles et les enfants handicapés.

Grâce à des fonds de l'Agence coréenne de coopération internationale (KOICA), et en partenariat avec le ministère de l'Éducation de Sri Laka, l'UNOPS a géré la conception et la construction de salles de classe et d'installations sanitaires dans douze écoles du district. Ces nouvelles installations, achevées en 2014, comprennent 110 salles de classe et 16 laboratoires informatiques et scientifiques. Ce projet a également permis de construire trois groupes d'habitations pour le personnel, comprenant neuf habitations de type dortoir et trois logements familiaux.

« Étant donné la longue relation entre la KOICA et l'UNOPS, la KOICA n'avait aucun doute quant à la performance de l'UNOPS en matière de transparence, de durabilité et de respect des normes internationales », a déclaré Mme Ae Jin Han, directrice adjointe de la KOICA à Sri Lanka.

Afin de répondre le mieux possible aux besoins des enfants et des enseignants, l'UNOPS a consulté le gouvernement et les autorités responsables de l'éducation sur l'utilisation prévue de chaque salle de classe. Ces informations ont permis à l'équipe chargée du projet d'adapter les activités de construction et d'achats aux besoins spécifiques des futurs utilisateurs. Par exemple, des casiers pour les cartables des écoliers ont été installés à une hauteur adaptée afin que les enfants puissent facilement les utiliser.

​​

Vidéo : Améliorer les infrastructures scolaires dans les régions rurales de Sri Lanka (en anglais)

Les nouvelles installations ont intégré des conceptions durables optimisant la ventilation et l'éclairage naturels. Dans les régions côtières, les piliers de soutènement de ces bâtiments respectueux de l'environnement ont été construits en béton armé afin de réduire les effets de la rouille. Des rampes d'accès pour personnes handicapées ont été installées dans les bâtiments scolaires et des toilettes séparées ont été construites pour les enfants handicapés et les filles afin de préserver davantage leur intimité. L'UNOPS a travaillé en étroite collaboration avec des entrepreneurs locaux afin de renforcer les capacités dans la région, assurant ainsi une planification et une mise en œuvre efficaces.

« Les nouveaux lavabos sont les premiers de ce type dans cette école. Ils ont permis d'instaurer des habitudes très saines chez les enfants, qui, à présent, se lavent les mains avant et après avoir mangé », a expliqué le directeur d'une école.

Les logements destinés au personnel dans trois divisions du district ont été conçus pour accueillir 72 enseignants, lesquels devaient auparavant effectuer un long trajet pour se rendre sur leur lieu de travail, malgré le fait qu'ils ne se sentaient pas en sécurité lorsqu'ils se déplaçaient seuls dans des régions rurales. Les nouvelles installations ont amélioré la sécurité des enseignantes, et les écoles du district sont davantage en mesure de conserver un personnel qualifié. Ces bâtiments sont équipés de lits, de tables et d'installations sanitaires achetés par l'UNOPS.

Grâce à ces installations plus grandes et plus modernes, les écoles peuvent proposer plus de cours, notamment de sciences et de mathématiques. Par conséquent, plusieurs écoles ont fait l'objet d'une évaluation plus positive du ministère de l'Éducation. En outre, les professeurs ont pu constater une amélioration de la fréquentation et des résultats.

Le projet a été terminé dans les limites du budget et l'UNOPS, en collaboration avec la KOICA et le ministère de l'Éducation, a utilisé les fonds restants pour mener des activités supplémentaires, notamment l'achat de matériel scolaire.

L'UNOPS aide ses partenaires à mettre en œuvre des projets de développement social et économique d'une valeur de plus de 19 millions de dollars à Sri Lanka. Des projets de construction d'écoles, d'hôpitaux et d'installations de gestion des déchets permettent de renforcer les capacités nationales en amenant les partenaires et les entrepreneurs locaux à participer.

Consultez l'album Flickr de l'UNOPS pour voir plus de photos de ce projet.