UNOPS

27/09/2012

L'UNOPS publie un rapport sur la reconstruction d'Haïti

L’UNOPS a publié un nouveau rapport présentant en détail le soutien que l’organisation a apporté à des projets humanitaires et de développement en Haïti au cours de 2011.

Intitulé « Reconstruire Haïti », le rapport annuel de 2011 est disponible en français, en anglais et en espagnol. Il explique comment l’UNOPS a augmenté ses activités afin d’aider au relèvement rapide et à la reconstruction du pays à la suite du tremblement de terre de 2010.

L’UNOPS soutient la mise en œuvre de projets financés par ses partenaires, notamment des entités de l’ONU, des donateurs bilatéraux, des ONG et des institutions financières internationales. En 2011, la priorité des programmes de développement de la communauté internationale en Haïti était toujours les activités intensives de relèvement et de construction. Bien qu’il reste encore beaucoup à faire, plusieurs importantes réalisations ont été couronnées de succès.

Par exemple, près de la moitié des 10 millions de mètres cubes de débris ont été retirés, environ 100 000 abris temporaires ont été construits, et le nombre de personnes déplacées est passé de 1,5 million à environ 520 000.

De son côté, l’UNOPS a continué à soutenir ses partenaires en Haïti, concentrant ses efforts sur une grande variété de projets liés aux infrastructures physiques : le retrait et le traitement de débris, la construction d’abris temporaires, la réparation de maisons, les travaux d’atténuation des risques liés aux catastrophes naturelles ainsi que la construction d’écoles, de maternités et d’hôpitaux.

Les activités sont progressivement passées de la phase de relèvement à la phase de reconstruction en intégrant des éléments pour un développement durable aux projets en cours et en adoptant une vision à plus long terme à l’égard des nouveaux domaines prioritaires d’activités.

Le bureau de l’UNOPS en Haïti compte actuellement 450 employés, dont la majeure partie est de nationalité haïtienne, et met en œuvre 29 projets à travers le pays. En 2011, la valeur des projets mis en œuvre par ce bureau a atteint 40 des 43 millions de dollars prévus au budget, soit un taux de décaissement atteignant 93 % des objectifs fixés avec ses partenaires.

Le rapport met en évidence certaines des réalisations que les partenaires de l’UNOPS ont accomplies avec l’aide de l’organisation au cours de la dernière année, de même que certains défis que réserve l’avenir. Il est divisé en sept secteurs d’activité généraux :

  1. Les infrastructures générales
  2. Les logements
  3. L’eau et l’assainissement
  4. La santé
  5. L’éducation
  6. L’environnement
  7. Le soutien à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH)

    Visionner la vidéo sur le travail de l’UNOPS en Haïti.

    Sommaire des projets de partenaires soutenus par l’UNOPS en 2011

    • L’évaluation des dommages de 20 000 bâtiments supplémentaires, portant le nombre d’évaluations à 415 000 au total

    • L’amélioration et la gestion de la base de données nationale du ministère des Travaux publics relative aux infrastructures

    • L’élaboration d’un guide officiel de réparation de maisons et la formation d’ingénieurs

    • La réhabilitation de 47 kilomètres de routes dans le cadre d’un projet à forte intensité de main d’œuvre

    • Le retrait de 98 000 mètres cubes de débris, desquels 23 000 mètres cubes ont été transportés vers des sites de concassage et de recyclage

    • L’évaluation des risques géophysiques de 52 camps considérés comme vulnérables. Les travaux d’atténuation des risques sont terminés pour 20 de ces sites

    • La construction de 3000 abris temporaires

    • La réparation de 800 maisons endommagées et la formation de 145 maçons

    • La gestion d’un parc de 32 camions vidangeurs pour vider les latrines des sites de traitement du choléra et des camps de personnes déplacées

    • La construction de la première installation de traitement des déchets humains respectueuse de l’environnement en Haïti

    • La distribution de milliers de trousses médicales, de comprimés de purification et de prospectus ainsi que la sensibilisation d’environ 260 000 personnes à la réduction des risques liés au choléra grâce à 65 représentations théâtrales

    • L’étude de faisabilité et la conception des plans de cinq hôpitaux et de deux laboratoires

    • Le début des travaux de construction de trois maternités

    • La construction d’un complexe scolaire temporaire à Tabarre

    • L’étude de faisabilité d’un projet de développement couvrant plusieurs secteurs de la péninsule méridionale

    • L’étude de faisabilité de la production de biogaz

    • La gestion de 13 centres de communication et de 9 centres multimédia pour le compte de la MINUSTAH

    Nos activités