UNOPS

03/05/2017

Solliciter la participation des communautés pour réformer le maintien de l’ordre

Un nouveau projet, dont l’objectif est de renforcer les services de police de proximité et l’ordre public, est mis en œuvre dans 20 districts d’Ukraine.

« La police de proximité et les services d'ordre public sont les priorités du projet, puisqu'ils jouent un rôle central dans l'amélioration de l'efficacité et de la responsabilité des unités de maintien de l'ordre. L'intérêt du public et le plein respect des droits humains doivent toujours être à la base des services de police », affirme l'ambassadeur de Suède en Ukraine, Son Excellence Martin Hagström.

Lancé à la fin avril, le projet d'une valeur de six millions d'euros sera mis en œuvre par les forces de police suédoises et l'UNOPS. Les activités, entièrement financées par l'Union européenne, devraient s'étaler sur une période de 18 mois.

Jusqu'à 420 policiers recevront une formation en matière de surveillance policière de proximité et de maintien de l'ordre public, après quoi 60 d'entre eux deviendront formateurs.

Le projet prévoit également la rénovation de 20 postes de police ainsi que l'achat d'équipement de protection et de véhicules afin d'appuyer l'important travail des forces policières de proximité en Ukraine. 

Qu'est-ce que la police de proximité ?

La police de proximité vise à établir des liens solides entre les forces policières et la population. Ce concept sollicite la participation de divers intervenants communautaires, notamment les autorités, les commerces et les chefs religieux locaux, et favorise une approche globale pour prévenir et éradiquer la criminalité. Une importance particulière est accordée à la collaboration avec les communautés afin de déterminer les causes de la criminalité.​