UNOPS

20/03/2017

De meilleurs diagnostics médicaux pour les Ukrainiens

Le centre médical militaire de Vinnytsia est l’un des six hôpitaux ukrainiens qui bénéficient d’un don de matériel médical de la part du gouvernement japonais.

Le 20 mars 2017, le gouvernement du Japon a remis au centre médical militaire de Vinnytsia un tomodensitomètre et du matériel d'endoscopie, le tout d'une valeur de 660 000 $.

Le nouveau matériel va améliorer considérablement la qualité et la rapidité des examens médicaux. Le tomodensitomètre, qui remplace un appareil défectueux, va permettre à l'hôpital d'effectuer jusqu'à 140 examens par mois. Le matériel d'endoscopie va quant à lui contribuer à augmenter d'environ 15 % le nombre de patients traités, en plus de faciliter le diagnostic de cancer à un stade précoce.

Le ministre adjoint de la Défense et général de division Oleh Shevchuk, l'ambassadeur du Japon en Ukraine Son Excellence Shigeki Sumi, le responsable de programme du bureau de l'UNOPS pour l'Europe et l'Asie centrale Armen Chobanyan ainsi que le député ukrainien Olexiy Poroshenko ont assisté à la cérémonie de remise.

« Le gouvernement japonais et l'UNOPS ont offert un soutien important à la ville de Vinnytsia ainsi qu'à cet hôpital. Grâce à ce don, la population a maintenant accès à des services de diagnostic de haute qualité qui vont contribuer à améliorer la santé des patients », a affirmé Olexiy Poroshenko.

Au début de 2016, l'ambassade du Japon, le ministère ukrainien de la Défense et l'UNOPS avaient souligné la nécessité de mettre en place des procédures de diagnostic plus efficaces dans les hôpitaux d'Ukraine.

Pour répondre à ce besoin, le gouvernement du Japon a offert du matériel médical d'une valeur totale de 2,5 millions de dollars à des hôpitaux du pays.

« Le Japon soutient le secteur de la santé ukrainien depuis maintenant deux ans. Au cours de cette période, nous avons remarqué que les hôpitaux militaires ont également besoin d'assistance. Le tomodensitomètre et le matériel d'endoscopie offerts par le peuple japonais vont contribuer à la prévention des maladies, une priorité tout aussi importante que leur traitement », a expliqué Son Excellence Shigeki Sumi.