UNOPS

06/07/2017

Inauguration d’un centre de soins de santé primaires au Myanmar

Des représentants d’Ooredoo, du ministère de la Santé et des Sports du Myanmar, de l’UNOPS, de gouvernements régionaux et de la communauté ont assisté à la cérémonie d’inauguration du premier de 17 centres de soins de santé primaires construits au pays.

« En s'associant à l'UNOPS pour construire des centres de soins de santé primaires dans des régions rurales et périurbaines du Myanmar, Ooredoo contribue à combler le manque d'infrastructures appropriées pour la prestation de services de santé dans plusieurs régions où l'entreprise exerce ses activités », affirme Rene Meza, directeur général de l'opérateur de télécommunications mobiles Ooredoo Myanmar. « Nous sommes heureux d'assurer un meilleur avenir à ces communautés en leur fournissant un accès à des services de santé de qualité », ajoute-t-il.

Financés par Ooredoo Myanmar, les centres d'une valeur totale de 3,1 millions de dollars offriront des services de santé néonatale et infantile, et contribueront à la lutte contre les maladies transmissibles.

Ce projet améliorera l'accès à des services de santé de qualité pour plus de 90 000 personnes au sein de quatre États (Môn, Kayin, Kachin et Shan) et quatre régions (Tanintharyi, Bago, Ayeyarwady et Yangon). Le choix des communautés bénéficiaires a été réalisé en collaboration avec le ministère de la Santé et des Sports sur la base des besoins au sein du pays.

Les centres seront équipés de systèmes de récupération des eaux pluviales ainsi que de panneaux solaires visant à fournir de la lumière en cas d'urgence. Ils disposeront également d'installations sanitaires, d'équipement d'élimination des déchets et de salles pour l'entreposag​e des médicaments. ​

Une fois les travaux terminés, Ooredoo fournira une connectivité Internet aux centres, qui seront confiés à la gestion du ministère de la Santé et des Sports.

« L'UNOPS est fier de s'associer à Ooredoo Myanmar ainsi qu'au ministère de la Santé et des Sports dans le cadre de ce projet, qui constitue un excellent exemple des progrès pouvant être réalisés lorsque le secteur privé, le gouvernement et des organisations telles que l'UNOPS unissent leurs forces pour améliorer les conditions de vie des populations », affirme Andrew Kirkwood, directeur et représentant de l'UNOPS au Myanmar.