UNOPS

16/02/2017

Un environnement sain pour un hôpital de Sri Lanka

Le 16 février, une nouvelle installation de traitement des eaux usées a été inaugurée et remise aux autorités locales de Vavuniya. Elle permettra à l’hôpital général du district de soigner la population sans craindre de contaminer l’environnement.

Le nouveau système d'évacuation des eaux usées remplace les fosses septiques et puits d'infiltration qui se trouvaient auparavant souvent obstrués et surchargés. Les eaux souillées de l'hôpital s'écoulaient et contaminaient les canaux d'irrigation et les systèmes d'approvisionnement en eau de la région, posant de graves risques pour la santé des patients. De toute évidence, cette situation ne pouvait durer.

« On ne parle souvent des déchets, des eaux usées et des égouts que lorsqu'ils deviennent une nuisance ou présentent un risque pour la santé publique », a expliqué la directrice du bureau de l'UNOPS à Sri Lanka, Françoise Jacob, lors de la cérémonie.

En plus de Mme Jacob, l'ambassadeur de l'Union européenne (UE) à Sri Lanka et aux Maldives, Son Excellence Tung-Lai Margue, la coordonnatrice résidente des Nations Unies, Una McCauley, et le ministre de la Santé et de la Médecine indigène de la province du nord, Pathmanathan Sathiyalingam, ont également assisté à l'événement.

Grâce à une contribution d'un million d'euros de l'UE, l'UNOPS a assumé la conception de l'usine en collaboration avec des consultants, les communautés, les autorités locales et l'Agence centrale de l'environnement.

Les travaux consistaient à mettre en place un système de collecte des eaux usées, à acheter et à installer des conduites d'égout ainsi qu'à aménager une zone humide artificielle pour recueillir les eaux traitées. Près de 25 000 patients par mois et les 850 membres du personnel de l'hôpital profiteront de cette nouvelle installation.

« Le soutien offert par l'UNOPS et l'Union européenne ne se limite pas à la construction des installations. Nous nous efforçons également de sensibiliser le public à la gestion des eaux usées et de former le personnel de l'hôpital à l'exploitation et à l'entretien du système », a déclaré Mme Jacob.

Les détails du projet :

Les travaux ont été menés grâce au financement de l'UE, dans le cadre d'un programme de soutien au développement des districts de Sri Lanka mis en œuvre par cinq agences des Nations Unies et la Société financière internationale du Groupe de la Banque mondiale. L'UNOPS a également appuyé le conseil urbain de Vavuniya afin d'assurer une meilleure gestion des inondations. Cette démarche reflète l'engagement de l'UNOPS à renforcer la gestion des eaux usées et des déchets solides à Sri Lanka ainsi qu'à soutenir les autorités régionales pour améliorer la qualité des services publics et la gouvernance du pays. ​