UNOPS

08/12/2016

Investir dans les infrastructures pour atteindre les Objectifs de développement durable

À Amsterdam, la Directrice exécutive de l’UNOPS a prononcé aujourd’hui un discours au Forum des investisseurs du Global Impact Investing Network.

« Il existe des sommes colossales de capitaux prêtes à être injectées dans des projets qui offrent plus qu'un simple retour sur investissement », a déclaré Grete Faremo lors du Forum des investisseurs du Global Impact Investing Network (GIIN), auquel ont assisté plus de 600 personnes.

« Dans les pays en développement, les besoins en matière d'infrastructures de base sont urgents. Le défi consiste à créer les conditions, les projets et les partenariats qui garantissent que les retours sur investissements correspondent aux risques et que les investissements génèrent des bénéfices pour la population », a-t-elle ajouté.

Le GIIN est une organisation à but non lucratif qui vise à élargir la portée et à renforcer l'efficacité des investissements sociaux. Organisé sur deux jours, le Forum des investisseurs 2016 réunit des professionnels du monde entier intéressés par les initiatives d'investissements sociaux ou travaillant déjà dans ce secteur.

Plus d'une centaine de conférenciers des secteurs privé et public participent au forum.

Mme Faremo a appelé les participants à prendre des mesures pour accroître la participation du secteur privé dans la réalisation des Objectifs de développement durable.

« Nous croyons que l'UNOPS peut contribuer au développement d'infrastructures durables grâce à ses connaissances, ses compétences et plus de 20 ans d'expérience. L'UNOPS peut aider à contrôler et à atténuer les risques liés aux investissements dans les infrastructures dans les marchés en pleine croissance et les pays en développement », a-t-elle précisé.

« Nous pouvons réunir des partenaires potentiels et les aider à atteindre leurs objectifs financiers, sociaux et environnementaux en développant et finançant des projets d'infrastructures durables. »

Environ 6000 milliards de dollars d'investissements seront nécessaires dans les 15 prochaines années dans les domaines de l'énergie, de l'eau, du traitement des déchets et des transports. La grande majorité de cette somme devra être investie dans les pays en développement.

L'intégralité du discours de Grete Faremo est disponible ici (en anglais).​