UNOPS

23/08/2017

D’importantes économies pour les hôpitaux du Guatemala

L’Institut guatémaltèque de sécurité sociale (IGSS) rapporte avoir effectué des économies de 50 % lors de l’achat de médicaments réalisé avec le soutien de l’UNOPS.

L’UNOPS a coordonné l’achat à un prix équitable de médicaments d’une valeur totale d’environ 27 millions de dollars. 

Grâce à trois appels d’offres internationaux, l’Institut de sécurité sociale a pu effectuer l’achat de 228 des 346 médicaments figurant sur sa liste des médicaments essentiels, qui inclut des produits indispensables d’une importante valeur commerciale.

Sur le plan thérapeutique comme sur le plan social, il est important que ces médicaments soient rapidement livrés au personnel de l’institut et aux patients. ​

« Une économie de 27 millions de dollars signifie beaucoup pour l’Institut guatémaltèque de sécurité sociale : avec ces ressources, l’institut peut construire un nouvel hôpital, réduire le coût des services médicaux, fournir une assurance maladie aux personnes immigrées ou ​mettre en œuvre bien d’autres projets », explique Fabrizio Feliciani, directeur du bureau régional de l’UNOPS pour l’Amérique latine et les Caraïbes.​

L’UNOPS aide à renforcer les capacités de l’Institut de sécurité sociale en améliorant les procédures normalisées et les outils de suivi, et en formant des membres du personnel sur les achats publics et la gestion de projets. ​

« Nous avons constaté de nombreuses irrégularités dans les processus d’achats de médicaments. ​Avec l’appui de l’UNOPS, deux solutions nous aident à corriger ce problème : la mise en place immédiate de procédures d’achat transparentes et la réalisation d’analyses et d’une restructuration. Ces mesures aideront l’institut à renforcer ses capacités, à évoluer et à effectuer des achats en toute transparence », affirme le directeur de l’Institut guatémaltèque de sécurité sociale, Carlos Contreras.​

« Ce projet soutenu par l’UNOPS aide à lutter contre le manque de transparence traditionnellement associé aux procédures d’achats publics des organismes de sécurité sociale », précise le président de Transparency International au Guatemala, Manfredo Marroquín. ​  

Carlos Contreras a annoncé, lors d’une conférence de presse tenue le 18 août, que le partenariat avec l’UNOPS se poursuivra jusqu’à la fin de 2018. ​

  En savoir plus sur les activités de​ l'UNOPS en​ Guatemala​.