UNOPS

22/09/2016

Ooredoo s’associe à l’UNOPS pour améliorer les services de santé au Myanmar

L’opérateur du premier réseau 4G au Myanmar lance un projet de 3,1 millions de dollars pour réduire le taux élevé de mortalité maternelle et infantile au sein des communautés rurales et périurbaines du pays.

Ooredoo Myanmar va financer la construction d'au moins 14 centres de soins de santé primaires pour répondre aux besoins de santé essentiels, notamment en matière de santé maternelle, néonatale et infantile, et lutter contre les maladies infectieuses telles que la tuberculose et le paludisme.

Dans le cadre du projet, l'opérateur va relier les établissements de santé construits par l'UNOPS à son service Internet haut débit, ouvrant ainsi la voie à de meilleurs services mobiles qui faciliteront le travail des professionnels de la santé et amélioreront la qualité des soins prodigués aux patients.

« Nous sommes convaincus que notre soutien dans la construction d'installations indispensables va améliorer les services de santé et profiter aux habitants du Myanmar, en particulier aux plus démunis », a déclaré Rene Meza, directeur général d'Ooredoo Myanmar, lors d'une cérémonie en l'honneur du nouveau partenariat.

« Nous souhaitons remercier Ooredoo pour sa contribution à l'amélioration des services de santé au Myanmar. En permettant l'accès à des soins de qualité, nous aidons concrètement les personnes démunies et vulnérables du pays », a affirmé Nicholas George, directeur intérimaire du bureau de l'UNOPS au Myanmar.​