UNOPS

18/10/2016

La Directrice exécutive de l’UNOPS participe à une table ronde de haut niveau à la conférence Habitat III

Au cours de l'événement, Grete Faremo s'est exprimée sur l’importance fondamentale d’intégrer la résilience aux activités de développement.

« Maintenant plus que jamais, nous devons changer notre façon de construire les infrastructures », a​ expliqué Mme Faremo lors de son allocution aux participants à la table ronde, qui compta​it des hauts-représentants du Programme des Nations Unies pour l'environnement, du Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe ainsi que du Bureau du Haut-Représentant pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral et les petits États insulaires en développement.

« Davantage d'efforts doivent être investis afin de renforcer la résilience afin de permettre aux communautés de se relever rapidement d'elles mêmes à la suite de catastrophes naturelles aujourd'hui inévitables, plutôt que de dépendre de l'aide humanitaire internationale », a-t-elle précisé, avant de faire le parallèle avec les dégâts récemment causés par l'ouragan Matthew en Haïti.​

La table ronde, sur le thème « Des villes écologiques, résistantes aux changements climatiques et réactives ​face aux risques de catastrophes », portait sur les immenses défis, mais aussi les possibilités en matière de développement environnemental et de résilience des villes et des établissements humains.

Les villes et établissements humains jouent un rôle crucial dans les modes actuels de production et de consommation non durables. Ils peuvent donc également inverser la tendance.

« Rien ne justifie qu'un enfan​t en Haïti n'ait pas accès à un logement et des installations scolaires sécuritaires à l'égal d'un enfant dans un pays riche. Nous devons lier les activités de développement aux éventuels besoins humanitaires. Des activités de développement bien planifiées peuvent limiter ​de tels besoins », a ajouté Mme Faremo. ​​​​

La table ronde visait à mettre en lumière des actions concrètes et des initiatives de partenariat qui permettent de surmonter des obstacles, réels ou perçus, à la transition vers des modèles de consommation et de production durables. Les participants discuteront également des moyens pour soutenir le Nouveau programme pour les villes, qui prône un changement d'orientation ferme vers la durabilité environnementale et une planification urbaine résiliente.

Pour lire le discours de la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies et Directrice exécutive de l'UNOP​S, Grete Faremo, cliquez ici (en anglais).


 

 ​