UNOPS

08/09/2017

L’UNOPS et ONU-Habitat signent un accord pour le développement urbain durable

Le Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat) et l’UNOPS ont conclu un nouveau partenariat pour répondre aux défis de l’urbanisation rapide, les villes accueillant désormais plus de la moitié de la population mondiale.

La signature de l'accord fait suite à la réunion de haut niveau sur le Nouveau programme pour les villes et les activités d'ONU-Habitat, organisée par le Président de l'Assemblée générale, qui a réaffirmé l'importance d'une bonne gestion de l'urbanisation pour assurer le développement durable.

Cet accord marque la première collaboration spécifique entre deux entités de l'ONU pour soutenir la mise en œuvre du Nouveau programme pour les villes et de l'objectif 11 du Programme de développement durable à l'horizon 2030, qui vise à « faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables ». 

« Notre partenariat avec l'UNOPS se fonde sur la reconnaissance de la gestion et de la planification urbaines comme moteurs de développement durable, de développement économique et d'inclusion sociale », explique Joan Clos, Directeur exécutif d'ONU-Habitat.

« En combinant nos principales compétences et nos mandats, nous améliorons grandement nos chances de garantir à tous un avenir meilleur », précise la Directrice exécutive de l'UNOPS, Grete Faremo.

« Ensemble, ONU-Habitat et l'UNOPS vont collaborer avec des donateurs et le secteur privé pour appuyer la mise en œuvre du Nouveau programme pour les villes », ajoute-t-elle.

Dans le cadre de ce nouveau partenariat, les deux organisations cibleront les villes aux taux croissants de pauvreté et d'exclusion. Elles concentreront leurs activités sur le milliard de personnes vivant dans des pays moins susceptibles de parvenir à un développement durable ainsi que sur les habitants des zones urbaines de pays à revenu intermédiaire, où se trouvent les trois quarts de la population mondiale vivant sous le seuil de la pauvreté.

L'UNOPS et ONU-Habitat mettront en commun leur expertise en construction d'infrastructures résilientes, en gestion et planification urbaines durables​ et en gouvernance et finances municipales en vue de lutter contre la pauvreté et les inégalités urbaines et d'aider les villes à faire face aux risques de conflits, aux changements climatiques et aux phénomènes naturels dangereux.

Selon les estimations, près d'un tiers de la population urbaine mondiale vit dans des bidonvilles et des quartiers informels, très souvent sans accès à des logements, des infrastructures et des services adéquats. En outre, 60 % des 14,4 millions de réfugiés dans le monde vivent en zones urbaines.

Les villes tiennent également un rôle de premier plan dans la lutte contre les changements climatiques et dans la création d’un environnement plus sain et plus sûr pour tous. Il est estimé qu’en 2050, 650 millions de personnes vivront dans des villes côtières et seront exposées à d’importants risques d’inondation, de pénurie d’eau, de pertes économiques et de déséquilibre écologique. Ces menaces ne sont plus limitées aux régions les plus démunies. La pauvreté, l’exclusion sociale ainsi que divers autres obstacles à la paix et à la sécurité touchent tous les pays du monde. 


 

À lire aussi :​

Grete Faremo, Secrétaire générale adjointe des Nations Unies et Directrice exécutive de l’UNOPS​

Discours d’ouverture – Le rôle d​u système des Nations Unies dans la mise en œuvre du Nouveau programme pour les villes et des Objectifs de développement durable (en anglais)
New York – 6 septembre 2017

​​​