UNOPS

22/04/2017

L’UNOPS établit un nouveau partenariat pour la protection des océans

L’UNOPS s’associe à We Are The Oceans (WATO) pour contribuer à la réalisation de l’Objectif de développement durable 14.

La conservation et l'exploitation durable des océans, des mers et des ressources marines sont au cœur de l'Objectif de développement durable 14. 

Les océans, régions côtières et ressources marines sont essentiels au bien-être des populations ainsi qu'au développement social et économique, en particulier pour les communautés côtières. 

Les océans et ressources marines sont particulièrement vulnérables aux changements climatiques, à la pollution ainsi qu'à la dégradation de l'environnement. Afin d'assurer la durabilité des océans, il est impératif de mettre au point des solutions novatrices qui permettent de protéger ​les milieux marins.

« En combinant l'expertise de WATO en matière de campagnes de sensibilisation et l'expérience de l'UNOPS en matière de mise en œuvre de projets, nous espérons inciter les populations à choisir un mode de vie plus responsable afin de protéger les océans et l'environnement », a déclaré la Directrice exécutive de l'UNOPS, Grete Faremo.

Le nouveau partenariat a été annoncé le 22 avril à Washington D.C., lors d'un sommet sur la protection des océans organisé par la Sustainable Oceans Alliance et l'Université de Georgetown.

« L'équipe de WATO est honorée de recevoir le soutien exceptionnel de l'UNOPS, avec qui nous sommes impatients de collaborer. Nous avons développé d'excellentes initiatives novatrices, que nous avons hâte de présenter dans les semaines et les mois à venir », a annoncé la fondatrice de WATO, Daisy Kendrick.

Lors du sommet, Mme Faremo a souligné l'importance de la collaboration entre les Nations Unies et le secteur privé dans la réalisation des Objectifs de développement durable.

« Plusieurs milliers de milliards de dollars seront nécessaires chaque année pour financer les infrastructures requises pour la réalisation du Programme de développement durable à l'horizon 2030. La communauté internationale ne peut amasser ces fonds à elle seule, c'est pourquoi la réalisation des Objectifs de développement durable requiert une plus grande participation du secteur privé », a-t-elle affirmé.​

« Les petits États insulaires et pays côtiers de faible altitude sont très vulnérables aux effets négatifs des changements climatiques. L'UNOPS possède une expérience dans bon nombre de ces pays », a ajouté Mme Faremo.

« L'objectif de WATO est de s'adresser directement aux jeunes afin de les inciter à prendre des mesures pour protéger les océans », a déclaré Mme Kendrick.

WATO a lancé lors du sommet sur la protection des océans son nouveau jeu en ligne, The Big Catch, qui vise à sensibiliser les joueurs à la protection des espèces marines en voie de disparition et aux effets néfastes du plastique sur les océans.

​​Pour de p​lus amples renseignements sur WATO, cliquez ici.​